Tommy Tambwe au PDDRC-S: Bitakwira accuse les proches de Tshisekedi de promouvoir les rebelles d’hier «Ça, nous n’accepterons jamais»

babembe -banyamulenge -Bitakwira. Justin Bitakwira appelle Azaria Ruberwa à se remettre en question
Justin Bitakwira

Ancien député et notable du Sud-Kivu, Justin Bitakwira accuse les proches de Félix Tshisekedi de vouloir promouvoir les anciens membres des groupes rebelles, pour les envoyer au Kivu où ils ont pourtant, dit-il, commis des atrocités.

Il l’a dit ce jeudi 26 août 2021, lors de son séjour dans la ville d’Uvira, quelques jours après la nomination de Tommy Tambwe, qualifié d’ancien rebelle; à la tête du Programme de Démobilisation, Désarmement, Relèvement Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S).

«Depuis un certain temps, on a l’impression que ces courants, ces tendances, ces cercles du Président de la République, ont tendance à promouvoir les rebelles d’hier : RCD, CNDP, M23, et les envoyer au Kivu. Ça, nous n’accepterons jamais,» affirme-t-il.

Selon Bitakwira, ces groupes rebelles ont commis des atrocités, qui sont encore fraiches dans les mémoires des populations de l’Est.

«L’histoire garde la fiche de chacun dans un tiroir. Et le jour où on t’appelle, l’histoire retire la fiche dans le tiroir, et on te regarde qui tu es, et qu’est-ce que tu as fait sur terre. L’histoire c’est la science et la plus mauvaise.  Quand la fiche est rouge, on ne peut pas l’effacer pour la rendre blanche. Ce message je l’envoi au monde entier. Parce que ce que le RCD, le CNDOP et le M23 ont fait au Kivu, nous est encore frais dans la mémoire. Parce j’ai vu des gens à Uvira qui applaudissent, qu’on a promu un ancien rebelle… Ce sont des flatteurs, des hypocrites, parce que ce qu’ont fait ces rebellions ici au Kivu, il vaut mieux même un sorcier. Parce qu’un sorcier fait sa sorcellerie en cachette, mais ils ont tué en plein air,» soutient-il.

Lire aussi Tommy Tambwe au P-DDRC-S : le refus catégorique de la Société Civile du Nord-Kivu

Justin Bitakwira estime que ce n’est pas Félix Tshisekedi le problème, mais son cercle.

«J’ai déjà travaillé avec 3 Présidents de la République. J’ai travaillé avec Laurent-Désiré Kabila de manière éphémère, j’ai travaillé avec Joseph Kabila comme député pendant 11 ans et comme Ministre pendant 3 ans. Et menant je travaille avec Félix Tshisekedi. C’est le Président le plus humain que moi j’ai connu. Mais chaque chef, -puisque moi-même j’ai exercé des fonctions d’Etat-, autour de lui il y a des cercles, il y a des courants, il y a des tendances. Et chaque tendance tire la couverture de son côté,» estime-t-il.

Ce notable d’Uvira affirme qu’il ne saurait faire la campagne de Félix Tshisekedi au Kivu, avec des telles nominations «des anciens rebelles».

«Des gens m’ont dit attention, mais j’ai dit Non Non. Parce que je serais gêné que les gens au tour du Chef de l’Etat n’ont fait que la promotion des anciens rebelles, et moi il va m’envoyer d’aller faire ça campagne au Kivu. Vs allez me lapider non ? On me dira Bitakwira toi aussi tu es complice du M23, du CNDP, du RCD ? Non jamais. Et si j’aime le Président je dois le lui dire. Un bon collaborateur donne des bons conseils à son chef,» affirme-t-il.

Lire aussi PDDRC-S: «la réinsertion se fera au niveau des communautés, et non l’intégration au sein des FARDC» (Tommy Tambwe)

Ainsi, Justin Bitakwira dit joindre sa voix à celle du Prix Nobel Denis Mukwege qui a remis en cause la nomination de Tommy Tambwe à la Coordination du PDDRC-S.

«Que le Chef de l’Etat envoie tous les cadres ou anciens rebelles au Bandundu, en Équateur ou au Kasai. La terre du Kivu ne sera pas d’accord avec ceux qui sont passés par ici dans des rebellions,» a dit cet ancien Ministre du Développement rural.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.