Tommy Tambwe au P-DDRC-S : le refus catégorique de la Société Civile du Nord-Kivu

nord-kivu - tommy tambwe
(G-D) Tommy Tambwe, Sama Lukonde, Patricia Umbele Ntuka, et Égide Bosale

La Société Civile Forces Vives du Nord-Kivu a recommandé au Président de la République Félix Tshisekedi de contraindre  dans l’urgence à la démission Monsieur Tommy Tambwe Ushindi au poste de Coordonnateur du Programme DDRC-S et nommer une autre personne qui n’a jamais pris part dans les groupes armés dans leur région.

Elle l’a dit dans une déclaration rendue publique ce jeudi 12 aout 2021 et dont une copie est parvenue à LaPrunelleRDC.info. Pour la Société Civile du Nord-Kivu, non à la nomination d’une personne issue de la rébellion à la coordination nationale du Programme DDRC-S.

Lire aussi: Tommy Tambwe au PDDRC-S: la Société Civile du Sud-Kivu rappelle à Tshisekedi qu’il existe en RDC des personnes «sans passé sombre»

La Société Civile du Nord-Kivu dit exprimer son désaccord total sur la nomination de Monsieur Tommy Tambwe Ushindi en qualité du Coordonnateur National du programme DDRCS suite à son passé.

«L’histoire récente renseigne sur sa participation active et avérée dans les mouvements insurrectionnels qui ont déstabilisé la paix et la sécurité dans la partie Est de notre pays. Les empreintes du précité restent visibles avec les mouvements insurrectionnels du RCD, M23 et ALEC et dont les plaies causées restent fraiches dans les esprits de nos populations. Rappelons que la pérennité des conflits armés et de l’insécurité dans la partie Est de la RDC est conséquence directe d’avoir intégré au sein des services de sécurité, de défense et des institutions des personnes issues des mouvements insurrectionnels auxquels l’état confié la qualité publique et cela les ont permis à fragiliser la mouture étatique avec dégâts humains et matériels incalculables. », insiste cette structure.

Lire aussi: PDDRC-S: «la réinsertion se fera au niveau des communautés, et non l’intégration au sein des FARDC» (Tommy Tambwe)

La Coordination Provinciale, les Coordinations Territoriales et Urbaines de la Société Civile Forces Vives du Nord-Kivu, saluent tout de même les efforts fournis par le Président de la République en vue de restaurer l’autorité de l’Etat à l’Est de la République Démocratique du Congo en général et en Province du Nord-Kivu en particulier et cela par la mise en place du programme DDRCS. 

Tout en réaffirmant son soutien au Programme DDRC-S, la Société Civile du Nord-Kivu recommande aux combattants des groupes armés à poursuivre avec les redditions auprès des FARDC pour donner la chance à la paix dans leurs différentes entités respectives.

« Au Président de la république, de nommer une autre personne qui n’a jamais pris part dans les groupes armés dans notre région car actuellement les combattants des groupes armés se rendent mais sans encadrement et soutien en Province du Nord-Kivu. A la population de continuer à collaborer avec les services de sécurité et de défense qui œuvrent dans nos différentes entités».

Lire aussi: P-DDRC-S: ne financer qu’après la nomination des animateurs crédibles (Société Civile et mouvements citoyens)

Rappelons que la nomination de Tommy Tambwe continue de susciter la colère des organisations et défenseurs des droits de l’homme dans l’ancien Kivu ainsi que dans la province de l’Ituri. Nombreux estiment qu’il est inacceptable que des dirigeants nomment à des postes clés des personnalités impliquées dans les récentes rebellions ayant endeuillé le pays. 

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.