RDC: une action disciplinaire ouverte à l’encontre de Bakenge Mvita, juge président du procès Vital Kamerhe…

TGI- Kinshasa - Gombe -Pierrot Bakenge Mvita, nouveau président du procès 100 jours à la prison centrale de Makala
Pierrot Bakenge Mvita, président du procès 100 jours lors d'une audience à la prison centrale de Makala (Image d'illustration)

Une action disciplinaire a été ouverte contre le juge Bakenge Mvita et trois de ses collègues, par la cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Mais cette fois c’est dans une autre affaire, où le magistrat Pierrot Bankenge Mvita, juge-président du procès Vital Kamerhe et consorts, est mis en examen devant une commission disciplinaire.

Dans la correspondance du 26 juin 2020, et adressée au Premier président de la cour de Cassation, le  Premier président de la cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, indique que Bakenge Mvita et ses collègues sont donc poursuivis à cause du jugement, rendu dans une affaire opposant le FPI à l’entreprise KM OIL.

Le siège était composé des juges Bakenge Mvita, Tshisuaka Nkolomonyo et Kanyama Abdoul. Les dossiers disciplinaires ont été ouverts avec les mesures conservatoires, d’interdiction à l’endroit de chacun de ces magistrats.

Lesdits dossiers sont donc fixés devant la chambre provinciale de discipline.

Lire aussi Condamnation Kamerhe: “un tel simulacre de procès n’est pas admissible dans le cadre d’un grand pays tel que la RDC” (Pierre-Olivier Sur)

Il sied rappeler que Bakenge Mvita est celui qui a remplacé le juge Raphaël Yanyi, décédé au cours de l’instruction du dossier de Vital Kamerhe et consorts, dans un procès sur le Programme de 100 jours.

Ce juge avait rendu un jugement dans le quel il condamne ces derniers à 20 ans des travaux forcés, avec des amandes.

Alors que le président Félix Tshisekedi veut créer un état de droit en RDC, des dénonciations ne cessent de tomber sur le travail de plusieurs magistrats, qui sont accusés tant par des officiels que par des indépendants, d’être des vrais instigateurs d’une justice à la solde des corruptions.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.