Tensions inter-ethniques à Nyiragongo: la population appelée au calme et à la retenue

dualisme - fortes pluies - Munigi-état de siège-tensions-Nyiragongo-circulation-Nyiragongo-Munigi-Turunga-Nyiragongo-Rusayo-munigi -personne-blessée
Munigi en territoire de Nyiragongo, au Nord-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Une manifestation des mouvements citoyens ainsi que certaines couches sociales, a été à la base des fortes tensions entre des communautés; en territoire de Nyiragongo et aux au quartier Majengo dans la ville de Goma.

Cette série de manifestations qui se sont intensifiées jusque tard dans la soirée du dimanche 11 avril 2021; ont causé la mort d’au moins deux personnes, des blessés, ainsi que quelques maisons qui ont été incendiées par des jeunes en colère.

Un habitat joint par Laprunellerdc.info indique que cette situation a été occasionnée par une guéguerre tribale; entre deux communautés majoritaires dans ce territoire,  notamment les Kumu et les Nande.

« La situation est tendue au lieu communément appelé Buhene. Pour cause, un jeune de la communauté Kumu est mort par balle hier dimanche lors de la grève et manifestation contre l’insécurité. Des personnes se réclamant de la communauté du jeune (kumu) ont directement commencé à attaquer des maisons de la communauté nande ; affirmant que leur personne est morte  à cause de la grève des nande, » fait-il savoir.

De son côté, la société civile du groupement Munigi, tout en déplorant cette situation, avance un bilan de 5 personnes mortes; dont 3 habitants et 2 motards tuées dans cette altercation: « C’est difficile de déclarer à cette heure le bilan final car le crépitement de balle continue ici chez nous » a déclaré Alphonse Shukuru, membre de la Société Civile de Munigi.

Même appel pour Adele Bazizane Maheshe, députée provinciale élue de de Nyiragongo; qui appelle ces jeunes au calme et à la retenue. Elle les invite à ne pas jouer le jeu de l’ennemi.

« Je condamne avec fermeté toutes les tueries qui se passent actuellement en province du Nord-Kivu; et particulièrement l’assassinat des personnes dans ces tensions à Nyiragongo et Buhene. Chers frères et sœurs, ne cédons pas au jeu de l’ennemi. Restons calmes, et je vous garanti l’implication de l’autorité provinciale qui est déterminée à mettre la main sur les auteurs de ces actes, » a-t-elle rassuré.

Il sied de noter qu’à la suite de ces échauffourées, le Gouverneur de province Carly nzanzu kasivita, s’est vite dépêché sur terrain; afin de s’imprégner personnellement de la situation, après réunion avec les membres du conseil provincial de sécurité. L’autorité provinciale a par la suite annoncé des mesures de protection des populations, entre autre l’interdiction de toute manifestation sur toute l’étendue de la province, et cela jusqu’à nouvel ordre.

Bienfaits Tumsifu, depuis Goma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.