Sud-Kivu: Théo Ngwabidje officiellement notifié de la déchéance de son gouvernement

démission d'office - stratégie - du - chaos - gouverneur - motion - ngwabidje - bukavu - assaillants - gouvernement frontière - coopératives minières
Théo Ngwabidje à la frontière Ruzizi 1, le 20 février 2020

L’assemblée provinciale du Sud-Kivu a officiellement notifié le Gouverneur de province Théo Ngwabidje, de la destitution du gouvernement qu’il dirige.

La notification est contenue dans une lettre signée ce vendredi 03 décembre par le Président de l’organe délibérant, Zacharie Lwamira.

Dans cette lettre, l’Assemblée provinciale demande au Gouverneur de tirer les conséquences de cette déchéance.

«C’est par devoir de l’Etat que je vous notifie par la présente, la décision de la plénière de ce jeudi 02 décembre 2021 au cours de laquelle l’assemblée plénière a adopté la motion de censure contre votre gouvernement. Ainsi, 28 voix favorables ont été recensées sur les 48 députés qui composent notre chambre. Fort de ce qui précède et conformément aux dispositions des articles 42 de la loi numéro 08/01/ du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces telle que modifiée par la loi numéro 13/008 […], il vous est demandé d’en tirer les conséquences que de droit,» écrit M. Lwamira.

Lire aussi Théo Ngwabidje, le mauvais perdant : « ne croyez pas qu’on a perdu le pouvoir »

Signalons que le malgré le vote de la motion de censure initiée contre le Gouvernement provincial, celui-ci a refusé de prendre acte de destitution, dénonçant des irrégularités dans la procédure ayant conduit à ce vote, et qualifiant l’acte posé par l’organe délibérant de « gangstérisme politique ».

Héritier Bashige M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.