Sud-Kivu: «Nyange-Nyange», une structure mise sur pied par RIKOLTO pour l’assurance qualité du Riz produit localement

RIKOLTO
Des acteurs de la chaîne de valeur Riz en Assemblée Générale Constitutive de Nyange-Nyange, avec le ministre de l'Agriculture. Ph. Laprunellerdc.info

Une structure d’assurance qualité du Riz produit localement dénommé Nyange-Nyange, vient d’être constituée par des acteurs de la chaîne de valeur Riz; sous la facilitation de RIKOLTO, dans le cadre du Programme Intégré de Croissance Agricole dans région des Grands Lacs (PICAGL).

Cette structure qui a été constituée ce samedi 12 décembre 2020; et aura pour mission, certifier le riz qui sera vendu sur le marché; certifier les transformateurs prêts à transformer suivant les normes Nyange Nyange ainsi que les commerçants. La structure a aussi pour mission de collecter les informations en rapport avec le marché et les transmettre aux transformateurs afin de se comporter selon la loi du marché

Selon Germaine Furaha, Coordinatrice régionale du programme de RIKOLTO; Nyange-Nyange est non seulement une Asbl qui devra regrouper des acteurs de la chaine de valeur Riz; mais aussi une marque que portera désormais le Riz produit localement, afin de rassurer les commerçants et les consommateurs sur l’originalité du Riz du Sud-Kivu.

Elle fait savoir que le travail de Nyange-Nyange sera de faire des études sur la qualité du Riz dans sa production; transformation, commercialisation, jusqu’à sa consommation.

« La structure d’assurance qualité du Riz qui est entrain de naître aujourd’hui. C’est un processus qui répond aux besoins des consommateurs. Après plusieurs échanges avec les consommateurs du Riz ici chez nous à Bukavu; Uvira, Baraka etc, nous avons compris qu’ils aiment consommer le Riz local. Mais le problème c’est la qualité.  Le Riz consommé n’est pas tracé, le Riz a beaucoup des défaillances.  Le processus a commencé sur comment trouver une réponse à ces préoccupations.  Et nous acteurs de la chaîne de valeur (producteurs, consommateurs et commerçants) sommes convenus qu’il faut revaloriser le Riz local. Il faut relever les défis et assurer les consommateurs. C’est là où est née l’idée de créer la marque Nyange-Nyange; ce label sera lancé d’ici peu pour garantir aux commerçants et consommateurs qu’il s’agit d’un Riz de qualité. » a fait savoir Germaine Furaha.

Selon Amani Marcellin Bahaya, ministre provincial de l’Agriculture, pêche et élevage au Sud-Kivu; l’avènement de cette structure est une valeur ajoutée à la chaîne de valeur Riz. Comme pour la coordinatrice Régionale du programme Riz chez RIKOLTO; le Ministre pense que cette structure va permettre qu’il n’y ait plus de spéculations sur le Riz produit localement.

« J’ai décidé de rehausser de ma présence ici pour la finalisation de cette méga structure qui va se charger de l’assurance qualité du Riz dans la province du Sud-Kivu. Ça sera une valeur ajoutée parce qu’actuellement le Riz de la plaine de la Ruzizi et de Fizi est consommé dans la ville de Bukavu et au-delà. Mais comme nous ne savons pas jusqu’ici faire le traçage, on ne sait pas c’est quel genre de Riz. Nous avons décidé d’appuyer cette structure qui aura comme label Nyange-Nyange. Et nous comme Gouvernement provincial nous allons appuyer et accompagner cette structure. » a-t-il expliqué au sortir de l’Assemblée générale Constitutive de cette structure.

Notons qu’au cours de cette Assemblée générale, les statuts et le Règlement d’ordre Intérieur qui vont régir cette structure ont été révisés. Après ce lancement, suivra l’étape de recrutement de ses animateurs, la légalisation de tous ses documents, et enfin l’autorisation de son fonctionnement.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.