RDC: Leila Zerrougui demande aux autorités de s’atteler sur les causes profondes de l’insécurité en Ituri, au Nord et au Sud-Kivu

zerrougui. conseil de sécurité-FCC- Leila Zerrougui Monusco
Leila Zerrougui
« La responsabilité première de la protection des civils revient au pays. Une mission de maintien de paix n’est pas là pour faire la guerre mais pour aider le gouvernement, les autorités sécuritaires à assurer la protection de leur territoire et de leurs frontières »
C’est la Représentante du Secrétaire général des Nations Unies qui l’a dit ce mercredi, lors de la conférence hebdomadaire de la mission onusienne à Kinshasa, Leila Zerrougou.
Celle-ci a dit par ailleurs que, pour le cas des provinces du Nord, Sud-Kivu et Ituri, les autorités devraient se pencher à résoudre les causes profondes de l’insécurité dans cette partie de la RDC.
https://twitter.com/MONUSCO/status/1301116539953917953?s=20

En outre, Leila Zerrougoui a, à son tour, condamné les attaques contre les élèves à Masisi dans le Nord-Kivu, lors de la passation des examens de test national de fin d’études primaires, me 28 août dernier. Elle rappelle tout de même que la responsabilité de protéger les citoyens revient aux autorités étatiques étatiques.

Au moins 5 jeunes élèves finalistes tués, des examinateurs portés disparus. C’était le bilan des accrochages entre des forces négatives et les éléments des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ce Jeudi  au centre Ngoyi en territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.