Probable entrée de l’armée ougandaise en RDC: la Société Civile du Nord-Kivu craint la confusion au sein du Commandement

FARDC-updf-ugandaise-FCC détruire - Beni-rebelles - armée jeunes militaires
des FARDC déployées à Beni au Nord-Kivu

La Société Civile forces vives du Nord-Kivu a réagi après l’annonce de l’arrivée des troupes de l’armée ougandaise en République Démocratique du Congo pour combattre les rebelles des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Edgar Katembo Mateso, 1er vice-président de la Société Civile au Nord-Kivu, craint une certaine confusion au sein du commandement dans les régions de Beni et Irumu.

Pour lui, il sera difficile de traquer l’ennemi en présence des trois armées, dont les Forces Armées de la RDC (FARDC), des casques bleus de la MONUSCO, et l’armée Ougandaise.

« En tout si c’est pour le phénomène ADF tant mieux. Mais alors est ce qu’il n’y aura pas de confusion des Commandements quand on sait qu’il y a les casques bleus de la FBI, des FARDC, et voilà que le commandant des Ougandais vient s’y ajouter. Quand on sait que les ADF opèrent souvent avec les uniformes des FARDC. Faudrait-il d’abord qu’on retire les FARDC qui se confondent avec les ADF pour laisser uniquement les Ougandais traquer les ADF ? » se demande-t-il.

Ce qui fait que la Société Civile qualifie l’entrée de l’armée Ougandaise des troupes « de trop »  sur le sol congolais.

Notons qu’à la suite du tollé né de l’annonce de l’arrivée de l’armée ougandaise en RDC, le Gouvernement a vite réagi ce lundi 29 novembre, attestant que les informations selon lesquelles les forces armées ougandaises seraient arrivées en RDC pour une intervention, sont fausses. Le Porte-parole des FARDC a fait savoir que la collaboration entre les deux pays sur le plan militaire ne se limite jusqu’ici qu’aux renseignements.

Magloire Tsongo, depuis Goma

Etiquettes:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.