Nord-Kivu: un employé du CICR kidnappé par des inconnus près de Goma

CICR-Mugunga-Nyanzale - Accident- Goma-Sake
RN2 Goma-Sake, vers Mugunga, au Nord-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Au moins un employé de la Communauté Internationale de la Croix-Rouge (CICR) a été kidnappé le matin de ce mardi 30 novembre 2021 au niveau de Kasengeze, à plus ou moins 6km à l’Ouest de la ville de Goma, sur la route Sake, en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Selon plusieurs sources dans la zone, ce sont des hommes armés non encore identifiés, qui ont attaqué le convoi auquel cet employé faisait partie. Ces hommes armés auraient réussi à ravir les armes aux éléments des Forces Armées de la RDC, positionnés près du lieu de l’incident.

La Jeunesse intercommunautaire du Nord-Kivu parle de deux personnes enlevées.

«Ce mardi, un cas de kidnapping a été signalé aux environs de 10h30 sur l’axe routier Sake-Goma à un endroit appelé Kasengesi. Un véhicule du CICR est tombé dans les mains des kidnappeurs, emportant dans la forêt deux personnes, dont un expatrié, et l’autre africain. La jeunesse intercommunautaire condamné cet acte ignoble et demande que le Gouvernement renforce le mécanisme de la sécurisation de la population et leurs biens, » indique cette structure à Laprunellerdc.info.

Contactée, le CICR au Nord-Kivu promet de communiquer incessamment sur les circonstances autour de ce cas de kidnapping.

Signalons que depuis le début de l’année, les acteurs humanitaires font face à différentes attaques, notamment le kidnapping dans différentes provinces, principalement de l’Est du pays. De janvier à octobre 2021, 260 incidents sécuritaires contre les humanitaires ont été enregistrés par le Bureau de Coordination humanitaire (OCHA).

Au total, 7 personnels humanitaires ont été tués depuis le début de l’année, 26 ont été blessés et 23 ont été enlevés, pendant que d’autres actes de violence, tels que des vols à main armée ou des braquages de véhicules/convois humanitaires, ont continué d’être notifiés.

Magloire Tsongo, à Goma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.