Kinshasa: 6 Chefs d’État invités par Tshisekedi prennent part à la Conférence des Hommes sur la Masculinité positive

sinistrés - nyiragongo - tshisekedi- kagame - sakima sa
Tshisekedi rencontre Kagame. (Image d'illustration)

6 Chefs d’État africains prennent part ce jeudi 25 novembre 2021 à Kinshasa, à la Conférence Inaugurale de Haut-Niveau pour les Hommes sur l’Élimination des Violences contre les Femmes et les Filles (EVCFF) en Afrique.

Invités par le Président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, ces derniers viennent prendre part à ces assises qui visent à adopter une Déclaration de l’Union Africaine, en guise d’engagement des hommes et particulièrement des participants, contenant des stratégies devant mener aux actions concrètes, pour mettre fin aux violences faites aux Femmes et aux Filles.

Arrivé depuis mardi pour prendre part au DRC-Africa Business Forum 2021, le Président Zambien prendra part à cette Conférence des Hommes sur la Masculinité positive.

Également, le Président du Sénégal Macky Sall, qui prendra la Présidence de l’Union africaine l’année prochaine, a été accueilli ce mercredi par le Premier Ministre à Kinshasa.

Un peu plus tard dans la même soirée, le Président du Ghana, Nana Akufo-Ado, a également atterri dans la capitale congolaise.

Ce jeudi matin, le Président Paul Kagame a atterri autour de 10 heures à l’aéroport de Ndjili. Il sera suivi par le Président du Togo Faure Gnansigbe Eyadema et du président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso, selon la presse présidentielle.

De leur part, les présidents Kenyans et sud-africains seront représentés au niveau ministériel, tout comme le Maroc et le Gabon. Mais la présidente honoraire du Liberia, Helen Johnson, fait aussi partie des invités du Chef de l’Etat congolais à ces assises.

Disons que la Conférence des Hommes sur la Masculinité positive est organisée dans le cadre du lancement de la campagne des 16 Jours d’activisme contre les violences basées sur le genre. Une campagne mondiale qui ira du 25 novembre au 10 décembre. La Conférence qui se tiendra à l’hôtel du Fleuve, compte obtenir l’engagement des Hommes, notamment celui des Chefs d’Etat et de Gouvernement africains, pour apporter des réponses adaptées à ce fléau.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.