Ituri: plus de 30 morts, le bilan de l’attaque des ADF à Luna–Samboko revu à la hausse

kasoko de Komanda- idohu - ituri - unadi - Bandiamusu-MSF-irumu nouveaux-groupes-armés-Ituri
Dans le territoire d'Irumu en Ituri. Ph. Laprunellerdc.info

Des rebelles Ougandais de l’Alliance des Forces Démocratiques (ADF) ont attaqué vendredi dernier le village Luna-Samboko, et plusieurs autres villages environnants, notamment Ishelemba et Ndalya, situés dans le territoire d’Irumu, province de l’Ituri. Le bilan provisoire de cette attaque faisait état de 18 morts. Mais ce dernier s’est alourdit après la découverte d’autres corps, passant à plus au moins 30 morts.

Cette information est confirmée par Christophe Munyanderu, Coordonnateur de l’ONGDH Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH/Irumu); qui pense que la présence insignifiante des éléments FARDC dans la zone serait à la base de cette situation.

«C’est à Luna-Samboko, le bilan est passé de 18 à 30 morts. C’est un bilan toujours provisoire car les fouilles se poursuivent en profondeur dans les villages environnant Luna-Samboko. Il y a pas des éléments FARDC sur place, dans les milieux attaqués,» dit-il à LaprunelleRDC.info ce lundi 6 septembre 2021.

De son côté, la Société Civile locale d’Irumu dresse un bilan de 45 civils tués en 3 jours dans ce territoire par des rebelles ADF. Cette structure indique qu’au moins 35 civils ont été tués et d’autres enlevés dans la localité d’Ishelemba, le vendredi 3 septembre.

Ces mêmes rebelles ADF avaient lancé selon la même source, un assaut sur le village de Ndalya, en chefferie de Walense-Vunkuto; où ils ont tué 4 civils et incendié deux motos. Dimanche 5 septembre, 7  civils ont été tués au village Musamambu.

La Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH/Irumu), appelle les Forces Armées à fournir beaucoup plus d’efforts pour frapper l’ennemi, et permettre aux paisibles citoyens de vaquer librement à leurs occupations.

Roger Kambale, depuis Beni

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.