Covid-19 : plus de 400 mille personnes attendues pour la 2ème phase de la vaccination au Nord-Kivu

Tshisekedi vaccin - vaccination - nord-kivu
Félix Tshisekedi a reçu sa première dose du vaccin anti Covid-19, septembre 2021

Plus de 400 milles personnes sont attendues pour la deuxième phase de la vaccination contre la pandémie à Covid-19 en province du Nord-Kivu qui débute jeudi 25 novembre 2021 sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu.

La précision vient d’être donnée par le Coordonnateur provincial du Programme Elargi de Vaccination (PEV), ce vendredi 19 novembre 2021 au cours d’un point de presse tenu à Goma. C’était en présence de plusieurs autres acteurs intervenant dans le secteur de la santé en province.

Lire aussi: Covid-19 en RDC : plus de 135 mille doses administrées depuis le début de la vaccination

Selon Hans Beteyi, la raison d’être de cette deuxième phase de vaccination se justifie par le fait que la pandémie continue à faire rage dans le monde entier et plus particulièrement dans la province.

Une vaccination d’après lui, qui concerne les personnes âgées de 18 ans et plus, et qui va concerner aussi en premier rang le personnel soignant à tous les niveaux et en suite toutes les autres catégories de personnes.

« Ce que vous devez savoir est que nous sommes encore en pleine pandémie. Même s’il y a eu baisse des cas d’ici et là mais la pandémie est là. La vaccination est une prévention et nous sommes en train de prévenir contre des éventuelles flambées qui peuvent survenir dans notre pays. Le pays, avec ses partenaires d’appui, a jugé bon, tenant compte de la situation épidémiologique, de vacciner la population afin de développer les anticorps qui peuvent les protéger contre cette maladie » déclare-t-il.

Pour le PEV, la particularité de cette deuxième phase de vaccination est qu’elle cible toute l’entendue de la province du Nord-Kivu, contrairement à la première qui a concerné tout d’abord les villes de Goma, Beni et Butembo.

« La vaccination va concerner dans 34 zones de santé, donc on va vacciner dans toutes les zones de santé. La particularité de cette vaccination, c’est qu’au début on a commencé seulement dans les 3 villes du Nord-Kivu mais maintenant on veut que la population accède au vaccin partout, dans toutes les 34 zones de santé de la province afin qu’elle soit protégée contre la maladie et la question reste d’expliquer à la population sur l’existence de la maladie et que le vaccin est là pour prévenir. Pour cela, nous avons 4 types de vaccins qui nous sont approvisionnés. C’est entre autres Pfizer qui est déjà là en grande quantité, Johnson and Johnson, Moderma et le Vaccin chinois. Notre besoin est qu’au moins 70% de la population soit vaccinée pour limiter les risques de mourir face à cette maladie », souligne-t-il.

Lire aussi: Sud-Kivu : suspendue depuis deux mois, la vaccination contre le covid-19 reprend ce vendredi

Notons que cette vaccination qui débute reste gratuite, volontaire et cible 34 zones de santé éparpillées sur toute l’étendue de la province pour une durée d’environ 14 jours renouvelables.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.