Bukavu : le prix de la course en taxi passe de 500 à 1.000 FC, après une grogne des conducteurs

maire-taxi camions-arrêt-Ciriri-embouteillages
des taxis à l'arrêt Ciriri à la place de l'indépendance. Ph. Laprunellerdc.info

Des conducteurs de taxi dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu, ont manifesté ce mercredi 24 novembre 2021 devant la Mairie, pour réclamer l’augmentation du prix de la course en taxi.

Pour eux, le prix qui avait été fixé à 500 FC ne devrait plus être d’application, vu que le prix du carburant a grimpé. Ces derniers affirment que leurs revenus journaliers ont baissé, alors que les propriétaires des enjeux qu’ils conduisent continuent de demander que les versements soient complets.

«Nous avons longtemps supporté de faire payer aux clients 500 FC. Et cela pendant plus de cinq ans. On n’en peut plus. A la pompe, le litre se vend à 2.200fc. Chez les Kaddafi, nous l’achetons à 2.500fc. Entre temps, nos patrons, propriétaires des taxis, ont haussé l’argent de versement journalier,» a déploré un chauffeur de taxi, sur l’axe Nguba-Labotte.

Disons que le transport en commun est resté perturbé la journée de ce mercredi à Bukavu. Des passagers ont été confrontés à la méfiance de certains chauffeurs de taxi, qui ont observé un mouvement de grève spontané.

Ce jeudi, les conducteurs de taxi ont décidé de revoir à la hausse le prix de la course. Comme ils le demandaient, ces derniers sont passés de 500 FC à 1.000 FC. Le nouveau prix est désormais affiché sur leur pare-brise, et au niveau du vitre de portière.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.