Uvira: deux jeunes filles enlevées par des hommes armés entre Lubarika et Katogota

maï-maï - buhirwa - fardc-deux personnes - kigongo-bus - kiliba- luberizi - ruzizi - CONCERN; PAM vivres Issaya Kachura - Plaine de la Ruzizi - Luberizi- Rançon
Vue sur Bwegera dans la Plaine de Ruzizi.

Deux filles âgées de 16 et 17 ans, membres d’une même famille ont été enlevées ce samedi 13 juin 2020, aux environs de 16 heures entre Lubarika et Katogota, à l’endroit communément appelé Rwege.

L’Association de la paix aux enfants vulnérables orphelins et veuves (APEVO), qui livre la nouvelle à Laprunellerdc.info, indique que celles-ci revenaient du champs pour la maison, avec leur maman quand elles ont été surprises par des inconnus armés qui les ont emportées pour une destination inconnue.

« ce samedi le 13 juin 2020 vers 16h, entre Lubarika et Katogota au lieu communément appelé Rwege, il a été signalé un enlèvement des deux filles âgées de 16 et 17 ans qui étaient au champs avec leur maman. En route vers le domicile, avec leurs colis sur la tête, elles ont rencontré les hommes armés qui les ont prises et ont laissé leur maman seule» écrit le président de APEVOV.

Il indique en outre que les personnes enlevées sont toujours entre les mains de ravisseurs et n’ont jusque là, et leur famille n’a aucune nouvelle d’elles.

Cette association de défense des droits de l’homme demande aux forces armées (FARDC) de pourchasser ces ennemis d’où ils sont allés en brousse pour récupérer ces enfants qui se trouvent en danger dans leur main. Car, selon APEVOV elles risquent même d’être violées par ces inciviques.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.