Sud-Kivu: un civil arrêté avec armes et munitions de guerre dans la Plaine de la Ruzizi

uvira -armes -effets militaires - bernard - Mfalme-armes - Plaine de la Ruzizi- minembwe
Des armes remises par les miliciens maï-maï à Uvira. Ph. FARDC/Capt Kasereka

Un civil avec armes et munitions de guerre a été arrêté par l’armée à la barrière de Ngomo à Kamanyola, dans la plaine de la Ruzizi, en province du Sud-Kivu.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée dans la région qui nous livre l’information, le civil arrêté est un homme originaire du territoire d’Uvira en Groupement d’Itara Luvungi.

Il renseigne que cet homme a été arrêté ce samedi 11 juillet 2020 à la barrière de Ngomo Kamanyola avec 3 armes type AK 47,et 6 chargeurs avec de 121 munitions, un pistolet et 3 grenades type coréen.

« Cet homme revenait de Bukavu et devait se rendre à Luvungi dans la plaine de la Ruzizi. Après interrogatoire l’homme serait un repris de justice. Le service spécialisé de l’armée a fouillé le véhicule dans lequel se trouvait cet homme et a découvert ces armes », renseigne Dieudonné Kasereka.

Il fait savoir que le vendredi, 2 autres garçons ont été surpris avec une arme entrain de tendre une embuscade contre les passants à Luvungi dans la plaine de la Ruzizi. Pendant leur traque ils ont été blessés avant d’être arrêtés par les jeunes de Luvungi.

Signalons que des cas de vol à mains armées et des kidnappings sont toujours signalés dans la Plaine de la Ruzizi. Les services de sécurité ont toujours accusé des jeunes originaires de la plaine de la Ruzizi d’être les auteurs de ces anti-valeurs en agissant par les armes en connivence avec les groupes armés étrangers.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.