Sud-Kivu: après d’intenses combats dans les hauts plateaux d’Uvira, Humura parle d’une «guerre de déracinement» des Banyamulenge

plaine Ruzizi-militaire-combats Lemera-SUCKI-Runingu-kiliba
Kiliba, en territoire d'Uvira au Sud-Kivu

Des violents combats sont rapportés dans les hauts plateaux d’Uvira ces derniers jours. Dans ces affrontements, des populations sont obligées de se déplacer, fouillant leurs habitations pour des villages estimés calmes.

Dans un entretien avec le président de Humura, une structure regroupant les étudiants Banyamulenge au Sud-Kivu; celui-ci a dit ignorer les réelles motivations des différentes communautés en conflit dans cette partie de la province du Sud-Kivu. Il pense cependant à une guerre de déracinement de la communauté Banyamulenge.

« On ne sait pas réellement ce qu’ils réclament, mais en voyant ce qu’ils font, ça sent un déracinement total de la communauté Banyamulenge. Ça fait effectivement 4 ans que cette communauté vit ce carnage sous l’œil impuissant des autorités; pourtant aucune raison ne saurait justifier ces actes abominables, » a déclaré Laurent Niyongabo,  président de cette structure.

Lire aussi Sud-Kivu: les FARDC annoncent avoir pris des mesures pour sécuriser des villages en proie aux groupes armés à Uvira

Celui-ci prie aux autorités politico-administratives de prendre toutes les mesures idoines; afin de garantir la sécurité aux populations actuellement en fuite ou dans les villages d’accueil. Selon lui, les combats en cours dans les hauts plateaux d’Uvira ont occasionné le déplacement de plus de 4.000 personnes, et la destruction de plusieurs maisons.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.