Sud-Kivu : 25$ comme frais de participation aux exétats, Georges Musongela rappelle que le Gouverneur est « incompétent » pour modifier un édit budgétaire

inspecteurs-frais de participation- élèves écoles-arrêté
Des candidats à l'EXETAT 2020 au centre du Lycée Wima à Bukavu. Ph. Laprunellerdc.info

Le député provincial Georges Musongela désapprouve la décision du Gouverneur fixant les frais de participation aux examens d’état à 25 dollars américains.

Sur son compte twitter, cet élu de la ville de Bukavu a exprimé sa désapprobation à cette décision du Gouverneur qui selon lui, viole et modifie l’édit budgétaire exercice 2021 en cours, dans lequel l’organe délibérant prévoit un montant de 15 dollars américains, comme frais à payer par les parents d’élèves finalistes du secondaire.

« Un gouverneur de Province est incompétent pour modifier un édit budgétaire…en fixant les frais d’Exetat au Sud Kivu à 25$ contre 15$ voté par l’organe délibérant, le Gouv a prouvé qu’il ne respecte nullement l’assemblée provincial,e » a déclaré Georges Musongela, soutenant qu’en tant que député, élu pour défendre les parents, il va s’assumer face à cette décision.

Il faut dire que dans son arrêté, le Gouverneur Théo Ngwabidje fixe les frais de participation à ces épreuves à 25$.

Ils sont repartis en une première tranche de 15$ pour la session ordinaire, et 10 USD pour les dépenses des fiches de dépouillement et autres.

Pour certains, cet arrêté vient mettre fin à un bras de fer qui opposait le corps des inspecteurs et les députés provinciaux qui avaient décidé qu’aucun parent ne devrait payer plus de 15$, pour les frais la session ordinaire, alors que le syndicat des inspecteurs menaçait de boycotter l’organisation de l’examen, si ces frais n’étaient pas fixés à 40 USD.

D’autres pensent que la décision de fixer ces frais à 25$ au-delà de 15$ voulus par les députés provinciaux, corrobore l’affirmation selon laquelle, le chef de l’exécutif provincial ne s’en tient pas aux décisions et recommandations de l’Assemblée provinciale.

En attendant, plusieurs élèves avaient déjà payé les 40 dollars exigés par certaines Inspections de l’EPST. 

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.