Rutshuru : 4 habitants kidnappés depuis samedi à Binza

fardc - rubare - kisigari -combattant - Kinyandoni - Rutshuru pluie - gisigari
Kiwanja en territoire de Rutshuru

Quatre habitants de Kisharo, une trentaine de Km de Kiwanja sur la route Ishasha, en groupement de Binza sont détenus en brousse. Ces habitants ont été enlevés par des inconnus samedi vers 19 heures.

Les quatre victimes sont des habitants du quartier Mwanzi, à Kisharu. Parmi elles, un responsable de la succursale catholique et un pasteur de l’Eglise CEBCE de la place, rapportent nos sources.

Lire aussi: Rutshuru : d’importants dégâts matériels enregistrés après une forte pluie à Rugari

Selon un habitant de Kisharu qui a requis l’anonymat, les bourreaux ont extrait les victimes, chacune dans sa maison. Ils les ont ensuite conduites dans la brousse. Ils les y détiennent, depuis.

Notre source estime qu’il s’est agi d’un kidnapping sélectif, les habitations de ces victimes étant distantes les unes des autres.

Cet habitant se refuse d’affirmer, pour l’instant, que ces prises d’otage des serviteurs de Dieu notamment sont liées à leurs prédications ou à leur position par rapport à l’insécurité dans cette partie du territoire de Rutshuru.

Une source de la Société Civile en Nyamilima contactée ce lundi 26 octobre 2021, à une dizaine de km de là, indique que ce regain du kidnapping à Kisharu, pourrait se justifier par la recherche facile d’argent à l’approche des festivités de fin de l’année.

Selon elle, ces malfrats exigent déjà une rançon de 2.500 dollars pour la libération de ces otages.

Lire aussi: Rutshuru : des producteurs de tomates désemparés par une maladie qui attaque leurs cultures à Mutanda

Des sources à Nyamilima rappellent que trois autres personnes, parmi lesquelles des scieurs, ont été kidnappées à Kisharu la semaine dernière. Leurs bourreaux les ont été relâchés en contrepartie de versement des rançons.

Faustin Tawite, depuis Rutshuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.