RDC: lancement d’une campagne visant l’inscription de la Rumba congolaise au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

musique
La Ministre Catherine Furaha

La Ministre congolaise de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha, a lancé ce mardi 17 août 2021, la campagne de promotion pour l’inscription de la Rumba congolaise, au patrimoine culturel de l’UNESCO.

Dans son allocution, la Ministre a notamment demandé aux chaînes de télévision et aux stations de radio de diffuser régulièrement des émissions, pour vulgariser la rumba congolaise.

« À partir d’aujourd’hui, que les émissions radiotélévisées sur la rumba soient hebdomadaires afin que toute la population connaisse l’histoire de la rumba partie d’un rythme pour devenir une identité amenée par les afro descendant, chacun à son époque à travers des générations. Ne nous dispersons pas, dessinons-nous donc de la détermination exigée par l’une des icônes de la rumba, Franck Lassan, qui dans son chef-d’œuvre “Laissez tomber”, nous demande de suivre un seul chemin de moralité », a-t-elle déclaré.

Celle-ci ajoute que «la Rumba est certes notre identité, mais elle est aussi un partage et une diplomatie qui traverse les frontières», précisant que cette campagne est lancée concomitamment avec la République sœur du Congo Brazzaville.

«J’ai une bonne nouvelle pour nous tous. Au sommet du G20 à Rome, en Italie, auquel j’ai participé le 30 juillet dernier, Mme Audry Azoulay, directrice générale de l’UNESCO m’a rassuré d’accompagner la RDC, dans sa démarche légale et régalienne d’inscrire la Rumba au patrimoine culturel immatériel universel », affirme la Ministre Catherine Kathungu.

Signalons que le 21 juin 2021, lors de la fête de la musique, la Ministre de la Culture et Arts avait soutenu qu’elle compte marier la culture à la science, pour donner à la musique congolaise une image intellectuelle et noble.

«Nous devons faire de la musique congolaise un patrimoine scientifique pour la paix. Pendant les six mois qui vont suivre, à partir de ce 21 juin, le Ministère de la Culture, arts et patrimoine, va ainsi marier la culture à la science, la musique à l’histoire, la musique à la bravoure de notre peuple, la musique à la recherche artistique, afin de lui donner une image intellectuelle, noble, en cette période où nos efforts, appuyés par l’idée du Chef de l’Etat, est d’amener la Rumba congolaise, au rang du patrimoine culturel universel,» avait-t-elle déclaré.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.