RDC: la colère des députés nationaux après l’arrestation de leur collègue Jean-Jacques Mamba ce samedi

RDC: la colère des députés nationaux après l’arrestation de leur collègue Jean-Jacques Mamba ce samedi
537 Views

Quelques heures après l’arrestation de leur collègue, des députés sont en colère et réclament sa libération car il a été arrêté en violation de la loi et des procédures en matière d’arrestation d’un député national.

Pour Claudel Lubaya par exemple, quelques soient la gravité des faits qu’on reprocherait à son collègue, il ne devrait pas être ainsi arrêté.

“Quelques graves que soient les faits reprochés au député Jean-Jacques Mamba, Je condamne son arrestation en violation des lois de la République et des procédures en matière. Il doit être en liberté”, a-t-il dit, avant d’ajouter que l’Etat de droit nous impose à tous la soumission aux lois du pays.

Le député Delly Sesanga a lui qualifié cette arrestation d’arbitraire. Rappelant qu’ils ont hier combattu ces pratiques d’une justice instrumentalisée, perpétrées sous Kabila. Refaire la même chose aujourd’hui est une réprobation.

“Je condamne l’arrestation arbitraire de JJ Mamba. Hier, nous combattions ces pratiques d’une justice instrumentalisée, perpétrées sous J. Kabila, dans les mêmes conditions et pour les mêmes raisons, contre Samy Badibabanga. ça s’appelle aujourd’hui, notre reprobation totale. Liberez JJ Mamba,” a-t-il écrit.

Pour sa part, Juvenal Munubo (UNC) dit déplorer l’arrestaion du député JJ Mamba, pourtant bénéficiaire des immunités. Le motif de flagrance, évoqué par le magistrat instructeur ne convainc pas, selon lui.

“Je déplore les conditions de l’arrestation du député JJ Mamba, bénéficiaire pourtant des immunités en tant que député. Le motif de flagrance évoqué ne convainc pas. Il doit être immédiatement libéré. La police ne doit pas executer un ordre manifestement illégal” a déclaré l’élu de Walikale

Plus mordant, a été le député Christian Mwando, avec ce qu’il appelle “fameuse indépendance retrouvée” de la justice qui ne doit pas être un fusil en mains d’un gamin.

La fameuse indépendance retrouvée de la justice ne doit pas se transformer en fusil entre les mains d’un gamin de 5 ans. L’équilibre des pouvoirs est nécessaire pour une vraie démocratie” a-t-il martelé.

Par ailleurs, Guy Mafuta, élu de Tshikapa s’inquiète que le temps passe dans les diversions alors que le peuple attend d’eux des vraies solutions. L’Etat de droit n’est pas synonyme des multiples arrestations.

Diversions et pertes inutiles de temps, pendant que le peuple attend des vraies solutions. Il y a des questions essentielles qui devraient plus preoccuper. L’Etat de droit ne rime pas forcement avec la multiplicité d’arrestations” a donc dit le deputé national.

Initiateur d’une pétition contre le premier vice président de l’assemblée nationale, Jean-Jacques Mamba a été arrêtée ce samedi 23 mai dans la matinée sur demande du procureur général près la cour de cassation. Il lui est reproché, faux et usage de faux dans les signatures contenues dans sa pétition.

Plusieurs voix se sont levées pour dénoncer ce qu’elles ont toutes qualifié d’arrestation arbitraires et en violation de la loi et des procedures. Le bureau de l’assemblée nationale a même exigé sa libération immédiate et sans condition.

JJ Mamba a donc était entendu cette journée et la justice a décidé de le garder en résidence surveillée. Il était assisté par les avocats de son parti.

Jean-Luc M.

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )