RDC: Félix Tshisekedi ordonne l’arrestation de Gédéon Kyungu

Gédéon Kyungu
Gédéon Kyungu

Le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi, a ordonné ce lundi 30 mars, l’arrestation de Gédéon Kyungu, après les violences du week-end dernier, dans plusieurs villes et cités des provinces de l’espace Katangais.

Il a pris cette décision, au cours de la réunion de haute sécurité qu’il a présidée lundi à la Cité de l’Union africaine, laquelle a mis autour de lui le Chef d’état major général des FARDC, le ministre de la Défense, le conseiller spécial, le vice- Premier ministre en charge de l’intérieur, l’administrateur général de l’ANR, le DG de la DGM et le chef de la maison militaire.

« Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient d’ordonner la traque et l’arrestation immédiate de Gédéon Kyungu, chef de la milice Bakata Katanga, en fuite depuis son insurrection avec ses miliciens, dimanche, à Lubumbashi, chef lieu de la province du Haut-Katanga, causant mort d’hommes. » Lit-t-on dans une dépêche de la Presidence

Selon cette note parvenue à Laprunellerdc.info, le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a déclaré à la presse au sortir de la réunion, que le Chef de l’État leur a fait part de sa plus grande consternation sur l’insécurité créée, lundi à Lubumbashi, par Kyungu Gédéon et ses miliciens, causant la mort d’ innocents et paisibles citoyens.

Pour le ministre de la Défense, Kyungu Gédéon ne peut pas fuir deux fois et continuer à défier l’État continuellement.

Aussi, a-t-il ajouté, le Chef de l’État a ordonné que soit immédiatement instituée une mission de haut niveau, afin d’établir les responsabilités de tout un chacun dans cette affaire.

Lire aussi Lubumbashi: Gédéon Kyungu a profité des troubles causés par sa milice pour se volatiliser dans la nature

Signalons que dans ces violences, plus d’une dizaine de personnes auraient perdu la vie, parmi eux un policier à Lubumbashi.

Museza Cikuru 

Etiquettes:

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.