RDC : des mouvements citoyens exigent la libération de l’activiste Joseph Bayoko Lokondo

Joseph Bayoko Lokondo
Joseph Bayoko Lokondo

Quelques mouvements citoyens et organisations de défense de droits humains de la RDC exigent la libération de Joseph Bayoko Lokondo initiateur du mouvement d’éveil de conscience ‘’Génération consciente de l’Équateur’’  arrêté depuis le 20 janvier 2020, emprisonné et en suite condamné par les instances judiciaires de la province de l’Equateur.  

A travers une déclaration conjointe publiée ce jeudi 21 mai 2020, ces organisations citoyennes font savoir que leur camarade serait poursuivi pour avoir réclamé lors d’une tribune populaire la destitution du Gouverneur de l’Equateur qui selon ses dires n’exerce pas bien sa fonction. 

« Depuis le 20 janvier 2020, le camarade de lutte Joseph Bayoko Lokondo a été arrêté, emprisonné et ensuite condamné pour avoir déclaré publiquement lors d’une tribune populaire que le gouverneur de l’Equateur ne faisait pas bien son travail et exigé sa destitution. » renseignent-t-ils.

Ces mouvements dont FILIMBI, Lutte pour le Changement (LUCHA-RDC), EKOKI, vigilance citoyenne (VICI), ENOUGH-RDC et engagement citoyen pour le changement (ECCHA-RDC) regrettent de constater que  malgré l’Etat de droit proclamé par les autorités du pays, les innocents continuent à être arrêtés et cela dans le non-respect des lois fondamentales. 

Ils estiment que leur camarade serait un prisonnier personnel du Gouverneur de l’Equateur Dieudonné Boloko qui selon eux  s’est constitué en partie civile pour bien museler cette bouche que ne réclamait que la bonne gouvernance dans cette partie de la RDC. 

« Condamner Joseph Lokondo  pour ses opinions citoyennes, constitue un véritable recul dans le processus de rétablissement de  l’État de droit. 13 mois de prison pour avoir critiqué la  gestion de Mr Dieudonné Boloko est une aberration. Le  Président de la République s’était engagé à rétablir une justice indépendante en RDC mais hélas Mr Joseph Lokondo est devenu un prisonnier personnel du gouverneur de l’Equateur. » 

Tout en condamnant cet acte, ces organisations invitent le Président de la République à s’impliquer pour que  Joseph Lokondo l’initiateur du mouvement « Génération consciente de l’Équateur » soit libéré dans un bref délai. Ils invitent aussi toute la population congolaise en général et la jeunesse en particulier à se lever pour dire non à cet acte qu’ils qualifient d’ ‘’acharnement judiciaire’’.

Irenge Bagenda Ibag

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.