Maniema: des enseignants de Kasongo disent «non» à la paie de leurs salaires via M-Pesa

Office des routes-Wagenia-RN 32 Kindu Kalima
la RN32 Kindu-Kalima

Des enseignants du territoire de Kasongo dans la province du Maniema ont marché pacifiquement ce mercredi 12 janvier 2022 pour refuser « catégoriquement » la paie de leurs salaires via M-Pesa, par la CARITAS qui assure le paiement des enseignants en milieux ruraux.

Peut être une image de 8 personnes, personnes debout, plein air et texte qui dit ’SYECO /KSCI NON NON NON ALAPAIE VIÀ MPESA REDMIN NOTE BT QUAD CAMERA 7’

Dans leur déclaration lue devant le Bureau territorial de Kasongo, en présence de l’Administrateur de territoire Kingombe Kitenge Benoît, ces enseignants évoquent l’instabilité du réseau Vodacom dans le territoire de Kasongo.

Ils parlent également du manque de monnaie liquide (cash) dans des shop, capable de leur servir localement. Ils évoquent également les frais de transaction, qui demeurent également non négligeables.

Mbika Matabu, Représentant adjoint du Syndicat des Enseignants sous-section de Kasongo, parle du cas des enseignants des territoires de Kabambare et de Kibombo, qui ont été obligés de recevoir leurs salaires à travers M-Pesa.

«Ils continuent  à se lamenter d’autant plus qu’ils gardent toujours leur monnaie électronique dans leurs téléphones. Ils sont obligés de se rendre à Kindu pour des retraits,» fustige-t-il.

Ces enseignants demandent à la CARITAS-Kasongo de laisser la responsabilité de la paie des enseignants des milieux ruraux à l’État congolais, parce qu’elle a « failli » à sa mission.

Ils demandent également aux Gouvernements national et provincial de trouver une solution à leur problème, avant qu’ils ne puissent initier un autre mouvement de grève.

Signalons que les élèves des écoles publiques n’ont pas étudié ce même mercredi, sur toute l’étendue du territoire de Kasongo, à la suite de cette marche des enseignants.

Djunga Bora Rémy depuis Kindu

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.