Le mouvement du 14 mars dit non à la République indépendante du Kivu

Sud-Kivu : le Consortium RENAF-ICDH-AETA dresse une situation inquiétante des droits de l’homme en 2019

Le mouvement du 14 mars (M14) s’insurge contre toute idée de la balkanisation de la République Démocratique du Congo et de la création de la République indépendante du Kivu.

Ceci est contenu dans un communiqué rendu public en début de la semaine et dont copie est parvenue à la rédaction de laprunellerdc.info.

Dans ce communiqué, le mouvement du 14 mars rejette en bloc toute idée du fédéralisme, estimant que cette dernière ne résoudra pas les problèmes profonds que connaissent actuellement la province du Sud-Kivu.

En outre, elle dénonce la volonté « manifeste et systématique » observée depuis un certain temps visant à marginaliser les leaders de la province du Sud-Kivu.

M14 dit suivre avec intérêt l’actualité politique dans le pays, laquelle dominée par des arrestations et le procès dit de 100 jours, dont est victime le directeur de cabinet du Chef de l’Etat Vital Kamerhe, l’un des leaders de la province du Sud-Kivu.

Elle encourage la justice congolaise et la demande de mieux faire son travail sans complaisance ni ingérence politique.

Joël Mugisho

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.