« La mort du noir est morte dans ce monde » (poème de Magloire Paluku)

la - mort - plusieurs-opportunistes - FCC-Staline-dix choses-Magloire - Paluku - ONG- Vital - Kamerhe
Magloire Paluku, Directeur Général de Kivu1.

Des commentaires des internautes congolais vont dans tous les sens; après la mort de l’ambassadeur d’Italie en RDC, le lundi 22 février dernier.

Ceux-ci, tout en compatissant avec l’Italie, veulent voir la communauté tant  nationale qu’internationale se mobiliser pour enfin arrêter ce carnage humain qui a trop duré; dans la partie orientale de la RD Congo.

Pour eux, la vie des congolais comptent aussi. Et c’est dans ce sens que ce poème du Journaliste Magloire Paluku, essaye d’interpeller les uns et les autres sur la valeur  de la vie d’un noir.

LA MORT AU NOIR

POÈME DE MAGLOIRE PALUKU

Il était une fois ici et là-bas à la fois

La mort au noir sans prix pour lois

Des dizaines d’années après l’apartheid

Un bras noir demandant secours à l’aide

Dans un pays où coulent les larmes et le sang,

N’avait ni radio ni télévision de son rang !

La mort du noir est morte dans ce monde

Les fils descendants d’ Adam en ronde

Dans un joli parc confisqué aux habitants

Passaient une mort connue et un décès errant.

Lire aussiRDC: vives condamnations après l’assassinat de l’ambassadeur d’Italie

Le monde ne voit que du rose sur du clair

Il enterre le brun sombre calciné du solaire.

C’est la justice brillant sur du faux

Un homme blanc vaut des noirs animaux?

Les complexés règnent sur des humains

Le cadavre du noir plié dans l’enfer terrien

Ils avaient rédigé des condoléances

Des fusées pour tuer la conscience !

Que le ciel s’ouvre pour révéler l’anathème

Que la terre avale les injustes sur ce thème

La mort du noir est encore un fait divers

Après l’esclavage se vivait à l’envers;

Une réelle mort après la mort

De l’oubli dans ces larmes et remords!

Magloire Paluku

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.