Kudura Kasongo : « le Cardinal est l’autorité morale de Lamuka, comme Joseph Kabila l’est pour le FCC et Tshisekedi pour le CACH »

Kudura Kasongo
Kudura Kasongo

Sur son compte Facebook, Kudura Kasongo a préféré s’exprimer comme un homme « libre », « libéré », « affranchi » et « indépendant ».

Alors que le bras de fer se poursuit au pays entre principalement l’Eglise Catholique et le FCC autour du contrôle de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Kudura Kasongo pense, lui, que le Cardinal Ambongo est l’autorité morale de la coalition Lamuka.

«Le cardinal est l’autorité morale de Lamuka comme le Président Joseph Kabila l’est pour le FCC, le Président de la République Félix l’est pour CACH avec le Président national de l’UNC Vital Kamerhe.  Il lui reste juste de préciser s’il est chez Martin ou chez Adolphe ou chez Moïse. C’est tout », a-t-il écrit.

Il faut dire que l’Eglise Catholique de la République Démocratique du Congo (Surtout dans sa partie Ouest) s’est clairement positionnée comme alliée de l’opposition à la fin du deuxième et dernier mandat de l’ancien Président Joseph Kabila. Elle s’est ensuite particulièrement démarquée en soutenant que Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka était le vainqueur de la Présidentielle de décembre 2018 malgré les résultats de la CENI annonçant Tshisekedi comme vainqueur. Depuis, l’Eglise Catholique joue le chaud et le froid avec le nouveau régime.

Plusieurs voix critiques au pays accusent les différents responsables de l’Eglise Catholique à Kinshasa de soutenir les candidats ressortissants de leurs régions d’origine, ce qui, d’ailleurs avait sérieusement créé une sorte de « scission » avec ceux de l’Est du pays lors des dernières élections générales, même si officiellement, les évêques parlaient de l’unité.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.