Ituri: les Forces vives contredisent la Monusco « Il n’y a jamais eu neutralisation de 40 ADF »

Ituri: les Forces vives contredisent la Monusco « Il n’y a jamais eu neutralisation de 40 ADF »
Mambasa-centre, dans la province de l'Ituri.
128 Views

Les réactions s’enregistrent, après que la Monusco ait annoncé ce mercredi, la neutralisation de 40 rebelles ADF, dans une opération conjointe avec les FARDC à Makeke, en territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri.

La première est celle de l’Organisation de Réveil pour le Développement au Congo (OREDECO), une structure de défense des droits de l’homme basée dans la région de Mambasa.

Dans une déclaration rendue publique ce même mercredi dans la soirée, et dont une copie est parvenue à Laprunellerdc.info, cette structure estime qu’il n’y a jamais eu d’opérations conjointes MONUSCO-FARDC à Makeke, pour que les 40 rebelles ougandais des Forces Démocratiques et Alliés (ADF) cités soient capturés.

Et de poursuivre,

Depuis que les présumés ADF massacrent les populations innocentes à Mambasa, la MONUSCO n’a jamais intervenu. Et d’ailleurs, il y avait un effectif très minime de militaires FARDC dans cette partie du territoire de Mambasa. Les militaires FARDC qui ont tenté de faire réplique aux ADF le dimanche 9 février sont venus de Mangina (Nord-Kivu), commune rurale voisine de Makeke. C’est donc un mensonge de la part de la Monusco” dit cette déclaration signée par Me Jacques Kaghala, Coordonnateur de OREDECO.

La Société Civile de Mangina n’est pas non plus restée sans réplique. Dans une déclaration rendue publique ce jeudi, cette structure rejette aussi cette information de la Monusco.

Elle affirme: « Avec toute sincérité, la Société Civile de Mangina après vérification constate que tout ce qui a été dit devant la presse par les responsables de la MONUSCO ne reflète pas la vérité. La population de Makeke avait plutôt arrêté un suspect dans l’après-midi du dimanche 9 février à Makeke, et malheureusement des représailles s’en étaient suivies sur les civils. » indique Muhindo Rangi Jipson, son président.

Un exploit de cet ampleur ne pouvait pas nous laisser indifférents, et la population ne pouvait pas se déplacer en cascade tel qu’on constate maintenant.” conclut-il.

Disons que même si les officiels de la place, ou même l’armée congolaise, ne se sont pas encore prononcés sur cette question, les réactions de ces structures remettent en cause le bilan du lieutenant-colonel Claude Raoul Djehoungo de la Monusco, qui a affirmé dans la conférence de presse bihebdomadaire des Nations-Unies ce mercredi 12 février, que 40 rebelles des Forces Démocratiques Alliées (ADF), ont été capturés le 09 février dernier, lors d’une opération militaire conjointe, menée par les Forces Armées (FARDC) et les Forces de la mission Onusienne (MONUSCO) à Makeke, dans la province de l’Ituri.

Roger Kambale, depuis Beni

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )