Ituri : 11 morts est le bilan revu à la hausse de la dernière attaque ADF, à Irumu

putréfaction - violences -

Le nombre de personnes tuées par des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) dans le village de Taubamba, dans la chefferie de Walese-Vonkutu, en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri, vient d’être revu à la hausse.

Ce bilan est passé de 6 à 11 personnes tuées après la découverte de cinq (5) autres corps ce dimanche 21 mars 2021.

D’après Christophe Munyanderu, coordonnateur de l’ONG-DH, convention pour le respect des droits humains (CRDH/Irumu), ces civils ont été tués dans leurs habitations par des rebelles pendant l’attaque survenue le matin du samedi 18mars dernier dans cette partie.

« Le bilan de l’attaque des rebelles ADF à Taubamba est revu à la hausse. On était entrain de parler de 6 civils, ce dimanche on parle de 11. C’est un bilan encore provisoire car certaines personnes restent encore en captivité » Explique Christophe Munyanderu.

L’activiste des droits humains plaide pour le lancement des opérations militaires qui permettrons de mettre fin à l’activisme de ces rebelles dans cette chefferie de Walese-Vokuntu (Irumu).

Roger Kambale, à Beni

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.