Haut-Uele: des élèves de l’Institut Surur ont marché ce jeudi à Durba pour exiger le départ de leur préfet

Haut-Uele: des élèves de l’Institut Surur ont marché ce jeudi à Durba pour exiger le départ de leur préfet
Marche des élèves de l'Institut Surur à Durba. Ph. Laprunellerdc.info
215 Views

Des élèves de l’Institut Surur dans la cité de Durba, en province du Haut-Uele, étaient dans la rue ce jeudi 12 mars 2020.

Ces derniers disent marcher pour réclamer le départ de leur préfet, qu’ils accusent de plusieurs griefs. C’est notamment, selon eux, la me-gestion, le non respect de ses élèves et des enseignants, le manque d’expérience, et autres.

Habillés en uniforme et d’autres non, ces élèves ont marché sur l’artère principale de la ville, munis des morceaux de bois, des stylos, des sifflets et d’autres même ont couvert leurs têtes avec des herbes.

Selon l’un d’eaux, c’est également depuis novembre dernier que les enseignants de cette école ne sont pas payés. Une situation qui dit-il, a conduit à la perturbation des enseignements.

“Nous manifestions parce-que notre préfet nous maltraite. Il ne paie pas non plus nos enseignants. Depuis le mois de novembre 2019 nos enseignants ne sont pas payés, et il n’y a pas de cours dans notre école.” affirme-t-il au reporter de Laprunellerdc.info.

Cette manifestation a également été l’occasion pour ces derniers, de remettre leur lettre aux différentes autorités éducatives et politico-administratives, dans lesquelles ils reprennent les motifs pour le départ du préfet accusé. 

Nous avons entré en contact avec le préfet de l’Institut Surur, pour sa version de fait, mais celui-ci a préféré ne pas se prononcer.

Ces manifestants ont donné un ultimatum de 24 heures, pour trouver une solution, afin qu’ils reprennent le cours.

Richard Kaponirwe, depuis Durba

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )