Walungu: une femme accusée de sorcellerie tuée à Karambi

walungu-mugogo - muku Kahembari-Kahembari-ecoles-un mort et un blessé-Burhale
Vue sur la route Bukavu-Walungu (à Mugogo)

Une femme accusée d’être sorcière a été tuée la journée de ce dimanche 2 janvier 2022 dans le village de Karambi, en groupement de Lurhala, le territoire de Walungu, au Sud-Kivu.

D’après des sources sur place, la nommée Nsimire, a été tuée après des accusations la soupçonnant d’avoir tué un jeune garçon de son village.

«Cette dame était accusée de sorcellerie, disant qu’elle serait la source de la mort d’un jeune garçon de 25 ans, décédé le jeudi 29 décembre dernier,» apprend-t-on.

Des éléments de la Police et des FARDC sont arrivés à Karambi la matinée de ce lundi. Ces derniers ont autorisé l’inhumation du corps de la victime.

Lire aussi Rutshuru/Justice populaire: un présumé voleur d’une vache tué à Gisiza

Disons que des cas de justice populaire ne cessent d’accroître dans plusieurs entités de la province du Sud-Kivu. Et le territoire de Walungu n’en est pas épargné. Nombreux des cas impliquant les femmes sont souvent liés aux accusations de sorcellerie, surtout dans les milieux ruraux.

Ombeni Byakupita, depuis Walungu

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.