Walungu : encore un véhicule pillé par des hommes en armes à Kahembari

mugogo - muku Kahembari-Kahembari-ecoles-un mort et un blessé-Burhale
Vue sur la route Bukavu-Walungu (à Mugogo)

Une voiture en provenance de Bukavu pour Butuza en territoire de Walungu, a été braquée vendredi 17 septembre 2021, par des hommes armés vers Kahembari, dans le groupement de Walungu dans la province du Sud-Kivu.

D’après des sources sur place, l’incident s’est déroulé dans l’après-midi près de Bideka. Une somme importante d’argent a été emportée par ces malfrats, lors du braquage de ce véhicule qui amenait des sœurs religieuses et d’autres personnes à Butuza.

«Ils ont emporté 3.500 dollars qui étaient dans la voiture qui avait à son bord des sœurs religieuses, et d’autres personnes. Ces assaillants sont venus sur moto et l’une des victimes les a reconnus. Elle a dit qu’elle connaissait même leurs noms. Après avoir pillé, ils ont pris fuite et se sont dirigés vers une destination inconnue. Celui qui les a reconnus a été sévèrement tabassé, mais par chance ils ne l’ont pas tué malgré qu’ils avaient des armes,» explique Safari Bishikwabo, habitant de Mugogo.

Lire aussi Walungu: deux blessés dans une attaque armée sur la RN2 ce lundi

Celui-ci pense que les malfrats qui commettent ces genres d’attaques armées dans cette entité connaissent très bien les victimes.

«Tout ce qui est entrain de se passer dans notre entité, nous le dénonçons et on ne veut plus en entendre parler. Tous ces gens qui volent et commettent ces genres d’actes dans ce coin connaissent bien les victimes. Ils savent que les autres vont aller acheter des marchandises, qu’ils vont en mission, où qu’ils vont venir des banques ou des COOPEC avec l’argent. C’est souvent les gens de Butuza qui sont pillés, il faut que des enquêtes soient faites comme ces gens sont déjà connus,» plaide-t-il.

Signalons que les cas d’insécurité sont devenus récurrents dans cette partie du territoire de Walungu. Il ne se passe plus une semaine sans qu’on ne tue, kidnappe ou ne pille des pauvres citoyens. Cette situation est décriée par plusieurs notables de Walungu, qui soutiennent que les autorités devraient prendre des mesures concrètes, visant à garantir la protection des citoyens et leurs biens.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.