Walungu : Amato Bayubasire paie des factures d’au moins 40 femmes bloquées à la maternité

amato - maternité - fski - walungu

Au total 40 femmes ayant accouché à la maternité de l’Hôpital Général FSKI Walungu ont vu leurs factures honorées par Amato Bayubasire, Vice-Ministre congolais de la Justice.

La paie de ces factures est intervenue ce mardi 5 octobre 2021, pendant que le Vice-ministre de la Justice qui est également un fils du milieu était dans une mission d’inspection de la prison centrale de Walungu.

Lire aussi: Sud-Kivu : le Vice-Ministre de la Justice en tournée dans plusieurs prisons

Alors qu’il sortait de la salle de réunion où un Conseil Local de Sécurité se tenait, Amato Bayubasire a été arrêté en route par une maman qui venait de totaliser plus de 10 mois après avoir accouché par césarienne à l’hôpital de Walungu.

Touché, Amato Bayubasire s’est vite rendu à la maternité de l’hôpital où il a retrouvé plusieurs autres mamans avec des enfants ayant totalisé plusieurs mois retenus pour non payement des frais de la maternité. La plupart d’entre elles, sont des mamans qui ont accouché avec des complications ou par césarienne.

Lire aussi: Campagne Tolérance Zéro contre les VSBG: Amato Bayubasire appelle à l’implication de tous les acteurs

Incapable de passer sans poser un geste en leur faveur, le Vice-Ministre de la Justice a décidé d’honorer les factures de toutes les mamans qui étaient dans la maternité.

Les bénéficiaires ont scandé des chants à la gloire de leur bienfaiteur, le remerciant au passage pour l’action posé. Elle lui ont souhaité bon succès dans l’accomplissement de son mandat au service de la nation.

Lire aussi: Walungu: le député Amato Bayubasire pose la première pierre pour la construction du CS Nyalubuze

Il faut dire que cet élu de Walungu aujourd’hui au gouvernement ne rate pas une seule occasion pour apporter sa contribution aux efforts locaux de développement. A Walungu, Amato Bayubasire a, à son actif la construction ou réhabilitation des Eglises, Ecoles ou encore le paiement des frais de scolarité pour des enfants démunis. 

Bertin Bulonza
Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.