Walikale: un élément FARDC tué dans des affrontements entre NDC-R Guidon et FPP/AP Kabido à Buleusa

Guidon-pinga-walikale - projet-Kashebere Bukumbirwa-Des nouveaux affrontements ont été signalés tôt la matinée de ce mardi 09 mars 2021 au village Bukumbirwa, groupement ikobo en territoire de Walikale. Selon le Conseil de la Jeunesse de cette entité, il s'agit de la milice Nduma défense of Congo (NDC-R) du chef rebelle Guidon Shimiray; contre les éléments de la milice Front Patriotique pour la Paix/Armée du Peuple (FPP/AP) de Kabido; qui ont causés plusieurs dégâts du côté des habitants de Bukumbirwa. Notre source indique que cette même situation à conduit à un déplacement massif de la population de ce village; qui s'est dirigée vers le centre de Buleusa, situé à plus ou moins 7 kilomètres de Bukumbirwa; craignant les représailles de ces groupes armés. "Nous demandons à ces deux belligérants, fils de Walikale de cesser avec ces atrocités qui ne favorisent pas le développement de notre cher territoire. Nous pensons qu'il était temps que ces derniers s'assoient au tour d'une même table et régler leurs différends; afin de contribuer à la pacification et au développement de notre territoire ; " demande Baltazar Kiyoma, Membre de la jeunesse Bakumbule. Celui-ci demande aux autorités provinciales de déployer des éléments FARDC dans cette zone où elles n'existent quasiment pas; afin de se rassurer de la sécurité de cette population qui a longtemps souffert; suite à la présence de plusieurs groupes armés locaux et étrangers qui s'affrontent régulièrement. Notons que ces nouveaux affrontements éclatent quelques mois après d'autres qui ont eu lieu dans la cité de Pinga; causant ainsi la mort de plusieurs civils dont des combattants de l'aile Guidon et Bwira; après la scission de leur mouvement suite à la déchéance du Général auto-proclamé, Guidon Shimiray Mwisa; qui était à la tête de ce mouvement politico-militaire. Freddy Ruvunangiza à GomaFARDC-Prince Kihangi-Affrontements - Pinga- Walikale - NDC-Rénové
Le village Buleusa en territoire de Walikale. Ph. Laprunellerdc.info

Le village Buleusa, situé dans le groupe Ikobo, en territoire de Walikale au Nord-Kivu, est des tirs d’armes lourdes et légères depuis ce vendredi 14 janvier 2022. En effet, deux groupes armés locaux s’affrontent dans la zone, occasionnant ainsi un déplacement massif des populations, ainsi que des violations des droits humains.

L’alerte est du député provincial Prince Kihangi Kyamwami, élu du territoire de Walikale. Dans un communiqué rendu public, cet élu indique qu’il s’agit du groupe armé Nduma Defense of Congo Rénové (NDC-R) de Guidon Shimiray Mwisa, qui s’affronte avec le Front Patriotique pour la Paix-Armée du Peuple (FPP/AP) de Kasereka Kabido.

Le député Kihangi indique qu’à la suite de ces combats, un militaire des Forces Armées de la RDC a été tué.

«Alors que les Forces Armées de la République voulaient intervenir pour empêcher les affrontements et protéger les populations civiles, un élément des forces loyalistes est tombé sur le champ d’honneur. Paix à l’âme de ce militaire qui mérite être honoré, à titre posthume, par la hiérarchie militaire. Les affrontements s’étendent depuis peu à la localité de Kanune,«  indique-t-il.

Ce dernier condamne ces agissements des groupes armés, les appelant à cesser les hostilités. Ce député demande aux FARDC de renforcer leur présence dans la zone, afin de se rassurer de la protection des populations ainsi que leurs biens.

« Le Programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S) ne devait plus attendre d’enregistrer un seul mort parmi les populations civiles, les combattants ou les FARDC, » souligne-t-il.

Il est à noter que depuis plusieurs jours, ces deux groupes armés se disputent le contrôle de certains villages et localités du territoire de Walikale, où est signalée l’absence des éléments FARDC. Des affrontements y sont régulièrement rapportés, faisant des morts et des blessés, ainsi que des milliers de déplacés.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.