Viol sur mineures : plus de 20 policiers et militaires comparaissent en appel à Walungu

afejuco- kvinna - viol sur mineures
Des membres des forces de défense et de sécurité comparaissent à Walungu dans des dossiers de viol sur mineures. Ph. LaPrunelleRDC.info

Au total 24 prévenus, membres des forces de défense et de sécurité (Militaires et Policiers) comparaissent en appel pour viol sur mineures notamment devant la Cour Militaire du Sud-Kivu siégeant en audiences foraines dans les locaux du Tribunal de Paix de Walungu au Sud-Kivu. Les audiences ont débuté ce samedi 21 Août 2021.

Ces policiers et militaires avaient été condamnés au premier degré à au moins 10 ans de servitude pénale principale par le Tribunal Militaire de Garnison de Bukavu pour viol par la violence notamment sur des enfants. La Justice avait également prononcé le paiement des dommages et intérêts en faveur des victimes.

Lire aussi: Sud-Kivu: 8 militaires et 2 policiers condamnés pour viol

Pour ce mardi 24 Août par exemple, deux dossiers de viol sur mineures ont été instruits. Selon la défense, les jugements de la première instance contiennent des irrégularités. Deux autres ont été instruits ce mercredi. Parmi eux, un militaire qui avait violé une fille mineure à Kahembarhi (Walungu) et un autre militaire qui avait violé, à plusieurs reprises, une fille de 13 ans à Misisi (Fizi).

La partie civile quant à elle indique que le juge du deuxième degré devrait retenir les peines prononcées au premier degré parce que les éléments des preuves versés à la Justice depuis le premier degré prouvent à suffisance que les prévenus ont commis ces forfaits, même s’ils continuent à plaider non coupables.

L’Association des Femmes Juristes Congolaises accompagne plusieurs victimes dans ce procès. C’est dans le cadre de son « projet d’Appui aux victimes des Violences Sexuelles et Basées sur le Genre à travers l’accompagnement juridique et judiciaire des victimes et la sensibilisation pour une meilleure protection des droits de femmes dans la ville de Bukavu et dans le territoire de Kabare ».

Lire aussi: Sud-Kivu: 15 militaires et policiers condamnés pour viol à Sange

Ce projet est appuyé techniquement et financièrement par Kvinna Till Kvinna.

Cette audience est organisée pendant 10 jours soit du 20 au 30 Août 2021, par la Cour Militaire du Sud-Kivu avec l’appui technique et financier de la Fondation Panzi en partenariat avec l’Association des Femmes Juristes Congolaises AFEJUCO.

Rappel

Le 17 avril dernier à l’issue de 4 jours marathons, dix membres des forces de défense et de sécurité (militaires et policiers) avaient été condamnés à plusieurs années de servitude pénale pour Viol. Ces jugements ont été rendus au cours des audiences foraines organisées à Walungu par le Tribunal Militaire de Garnison de Bukavu.

Parmi ces condamnés, figuraient huit militaires (dont un officier, 7 sous-officiers) et deux policiers. La plupart de ces militaires et policiers condamnés avaient été jugés pour viol sur mineures dans plusieurs coins de la province du Sud-Kivu.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.