Uvira : une femme assassinée par des hommes armés à Kiliba

plaine Ruzizi-militaire-combats Lemera-SUCKI-Runingu-kiliba
Kiliba, en territoire d'Uvira au Sud-Kivu

Une femme de plus ou moins 60 ans a été abattue par des hommes armés non autrement identifiés à son domicile, le vendredi 22 octobre 2021 dans la soirée Quartier Kavunge à Kiliba/Kagando.

C’est la Radio Rurale de Sange qui l’annonce. L’information est confirmée par la Nouvelle Société Civile Congolaise locale et le Chef de cité de Kagando.

Lire aussi: Uvira: une femme accusée de sorcellerie tuée par balle à Kalungwe. Un présumé meurtrier aux arrêts

Wani Kabirangwa Daniel renseigne que c’est vers 20 heures que ce crime a été commis.

Selon plusieurs sources contactées par LaPrunelleRDC.info, la femme assassinée était accusée de sorcellerie.

Il faut dire plusieurs cas de meurtres après accusations de sorcellerie sont courant dans les régions d’Uvira et Fizi et dans d’autres régions du Sud-Kivu. Ce cas de meurtre d’une femme à Kiliba n’est donc pas un cas isolé.

Cette situation s’est particulièrement accrue au cours de deux dernières années.

Lire aussi: Kalehe : une femme précédemment accusée de sorcellerie tuée par balle

Plusieurs femmes trop souvent âgées qui sont accusées de sorcellerie sont soit tuées, lynchées et/ou brûlées vives soit assassinées par des personnes « inconnues ».

Malgré les sensibilisations des autorités, ce phénomène tarde à s’arrêter et la situation s’empire du jour au lendemain.

Lire aussi: Walungu : une autre femme accusée de sorcellerie tuée avec son mari à Lurhala

Dans la région d’Uvira par exemple, des acteurs de la Société Civile évoquent un bilan d’au moins 18 personnes accusées de sorcellerie tuées, en majorité des femmes en quelques mois seulement.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.