Uvira : une femme abattue par des inconnus à Karava (Runingu)

fardc-deux personnes - kigongo-bus - kiliba- luberizi - ruzizi - CONCERN; PAM vivres Issaya Kachura - Plaine de la Ruzizi - Luberizi- Rançon
Vue sur Bwegera dans la Plaine de Ruzizi.

Des hommes armés non autrement identifiés ont tiré à balles réelles sur une femme de plus de 40 ans à Karava dans le groupement de Runingu dans la Plaine de la Ruzizi, territoire d’Uvira, au Sud-Kivu. Elle est décédée sur place.

Selon l’Association de la Paix aux Enfants Vulnérables Orphelins et Veuves (APEVOV) dans la Plaine de la Ruzizi, ces personnes armées sont arrivées au domicile de cette femme vers 20 heures et ont mis fin à la vie de cette femme.

APEVOV affirme dans son communiqué que cette femme serait également accusée de sorcellerie.

Lire aussi: Uvira : une femme assassinée par des hommes armés à Kiliba

La femme de Runingu est la deuxième assassinée en seulement 24 heures dans la Plaine de la Ruzizi, territoire d’Uvira.

Le vendredi 22 octobre dernier, une autre femme de plus ou moins 60 ans a été abattue par des hommes armés non autrement identifiés à son domicile, dans la soirée au Quartier Kavunge à Kiliba/Kagando.

La femme était accusée de sorcellerie. On l’accusait d’avoir mis fin à la vie de son fils décédé un mois avant.

Selon l’APEVOV, au moins 18 personnes en majorité des femmes accusées de sorcellerie ont été tuées en l’espace de quelques mois seulement dans cette région d’Uvira.

Lire aussi: Uvira: un officier militaire perd la vie en voulant sauver des otages à Runingu

Une situation qui inquiète les défenseurs des droits de l’homme et autorités publiques. Malgré les sensibilisations pour arrêter cette hémorragie, la situation ne semble pas s’améliorer.

Jean-Luc M.

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.