Uvira: un militaire et un commerçant tués, l’armée dénonce la détention illégale d’armes

Kigwena-kabunambo - arme - Ruzizi luberizi-Corps sans vie - Mutarule-groupe armé-Lubarika-Sange-vaches-plaine-Luvungi-lynché-FARDC-T
dans la plaine de la Ruzizi en territoire d'Uvira. Ph. Laprunellerdc.info

L’Armée confirme le meurtre ce mercredi 28 juillet 2021, d’un militaire FARDC et un commerçant, dans une embuscade tendue par des coupeurs de route à Bwegera, dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

Selon le Capitaine Dieudonné Kasereka, Porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu, c’est un bus de l’agence Okapi El Shadai qui a été braqué; alors qu’il était en provenance de Bukavu.

Celui-ci explique que les premiers éléments des enquêtes menées par les services de sécurité; ont attesté que le commerçant tué était ciblé par ces hors la loi. Le militaire victime de cette embuscade, voyageait sans arme.

«Les autres voyageurs n’ont pas été inquiétés. Le chauffeur serait kidnappé et amené de force dans la brousse,» dit-il.

Le Capitaine Dieudonné Kasereka fustige la détention illégale d’armes par certaines personnes, qui perpètrent des atrocités dans la plaine de la Ruzizi.

«Certaines personnes détiennent illégalement des armes dans la plaine de la Ruzizi; et mènent des opérations de kidnapping, assassinats ciblés et autres règlements de compte, contre leurs propres frères,» dit-il.

Le Commandement du Secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu condamne ces actes barbares; et demande à la population de ne pas hésiter à dénoncer les cachettes de ces hors la loi.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.