Uvira sous menace : des hommes en uniformes et lourdement armés se sont installés dans le Bwegera

uvira - hommes

Des hommes en uniformes et lourdement armés; aperçus le jeudi 23 décembre à Kitemesho, ont ce dimanche pris la direction du groupement de Lemera, vers les moyens plateaux de Bwegera, en chefferie de Bafuliru, territoire d’Uvira.

D’après l’Association de la paix aux enfants vulnérables, orphelins et veuves (APEVOV); ces hommes lourdement armés et en uniforme ; contraire à celui des FARDC, se sont installés à Kahanda, sur une montagne communément appelée Kabumenge. Tout ceci se passant sous l’œil impuissant des FARDC.

« Aujourd’hui dimanche le 26 décembre 2021 vers 3 heures du matin à Lemera, chefferie de Bafuliru; un groupe important d’hommes lourdement armés et en uniforme militaire différent de celui des FARDC, vient de traverser Lemera Centre. Ces éléments ont pris la direction vers les hauts plateaux du groupement de Lemera, chefferie Bafuliiru; » écrit cette organisation de défense des droits humains.

Information confirmée par SOJEFEDI, un club de paix de « Africa Reconcilied ». Selon ce club, ces hommes lourdement armés ont l’intention d’attaquer la plaine de la RUzizi à une date non encore connue.

Elle précise par ailleurs qu’un autre groupe ayant traversé à Runingu le 24 décembre dernier; s’est lui installé dans le groupement de Muhungu ; avec l’intention d’attaquer la ville d’Uvira.

SOJEFEDI estime que l’heure est grave et appelle à la vigilance, tant de la population que des services de sécurité.

Lire aussi: Uvira : des éléments maï-maï et Imbonerakure envahissent le village Mubere

Contacté par Laprunellerdc.info; le porte-parole des opérations sukola 2 sud Sud-Kivu, le major Dieudonné Kasereka indique que l’armée n’a pas encore reçu un tel rapport venant de ses hommes sur terrain. Elle l’a appris comme tout le monde sur les réseaux sociaux; mais n’hésitera pas de communiquer une fois qu’elle sera officiellement saisie.

Il faut dire que ces hommes armés ont été aperçus depuis jeudi dernier vers Lemera, traversant et s’installant dans des bâches; sans qu’ils ne soient inquiétés par personne. Cela, malgré les multiples alertes des habitants de cette contrée.

Judith Maroy

Etiquettes:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.