Uvira: lancement d’une campagne de recensement des parcelles pour lutter contre l’insécurité à Sange

sange - viol sur mineure - 30 burundais - Kibogoye - Sange. Cité de Sange - armée -Kahungwe groupe - Uvira
Sur une rue de Sange dans le territoire d'Uvira. Ph. Laprunellerdc.info

Les autorités locales ont lancé lundi 12 octobre 2021 le recensement des parcelles construites et non construites à Sange, dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu, pour lutter contre l’insécurité.

D’après le chef de la cité de Sange, M. Matabishi Nyange Marcel, cité par la radio rurale de Sange, l’objectif de ce recensement permettra de connaître le nombre exact des habitants du milieu, ainsi que celui des parcelles occupées et non occupées.

« Nous faisons ce recensement par le biais des chefs d’avenues. Ils enregistrent les parcelles pour savoir qui en sont les propriétaires, savoir également les parcelles abandonnées, nous avons combien des maisons d’habitation, et qui y habitent. On a trouvé qu’il y a des maisons dans lesquelles se trouvent des personnes inconnues. C’est pourquoi chaque jour, il nous faut faire le recensement pour savoir combien de gens que nous avons et qui sont connus par l’état. Et ceux qui ne sont pas connus, nous devons savoir d’où ils sont venus, » explique-t-il.

À en croire M. Matabishi Nyange, ce recensement va aider les autorités de la place dans la sécurisation des civils.

Déjà, le chef de quartier Rutanga a procédé ce lundi au recensement des kiosques, où sont vendues les boissons fortement alcoolisées.

« Si on a recensé les kiosques de vente des boissons fortement alcoolisées, c’est parce que nous avons été permis de le faire par la cité de Sange, qui à son tour a été autorisée par le territoire d’Uvira. Ces boissons détruisent la santé de ceux qui en consomment. D’où l’importance de recenser les maisons qui en vendent, » a expliqué Mako Kasindo, chef de quartier Rutanga.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.