Uvira : 4 miliciens Maï-Maï tués dans des affrontements avec les FARDC

kijangala - FARDC-mutarule - eau-sange - viol sur mineure - 30 burundais - Kibogoye - Sange. Cité de Sange - armée -Kahungwe groupe - Uvira
Sur une rue de Sange dans le territoire d'Uvira. Ph. Laprunellerdc.info

4 miliciens Maï-Maï ont été tués et trois autres blessés, au cours des affrontements qui les ont opposés aux Forces Armées de la RDC (FARDC) du dimanche 28 à ce lundi 29 novembre 2021 dans différentes entités du territoire d’Uvira, en province du Sud-Kivu.

Selon le Porte-parole des FARDC dans la partie Sud Sud-Kivu, Major Dieudonné Kasereka, ces affrontements entrent dans le cadre des opérations menées par l’Armée, afin de mettre fin à l’activisme des mimices armées, qui sèment la terreur sur la route nationale N°5 Bukavu-Uvira.

«Quatre miliciens Mai-èMai ont été tués et trois autres ont été blessé. Des campements aussi brûlés par les FARDC le 28 et 29, dans le groupement de Kigoma territoire d’Uvira. C’était dans une opération qui visait la destruction des bastions de Mai-Mai Kijangala, Kapapa, Buhirwa et Nafutila Tous ces Mai-Mai étaient basé dans les villages de Katwenge, Kyanama, Kahanda et Rukobero,» explique le Porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu.

Lire aussi Uvira : encore un bus attaqué par des hommes armés à Mutarule

Selon le Porte-parole de l’Armée, ces Maï-Maï, en collaboration avec les rebelles burundais du FNL, mènent régulièrement des opérations de kidnapping et de vol de vaches sur la RN5.

«Ils sont pour la plupart des enfants originaires de la chefferie de Barundi, et Bavira,» indique-t-il. Selon les FARDC, la traque de ces « hors-la-loi » est toujours en cours, jusqu’à leur anéantissement.

Museza Cikuru

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.