UNIGOM : difficiles négociations entre étudiants et Comité de Gestion autour des frais académiques

En dépit de la décision du MINESU fixant les frais académiques de cette année à 100$, le comité de gestion de l’Université de Goma (UNIGOM) vient de décider de la reconduction des frais académiques payés l’année passée, soit 264$ pour cette année académique.

A travers son Secrétaire Général et administratif, le COGE vient de demander aux étudiants de se mettre en ordre avec les frais académiques en payant la première tranche qui s’élève à 150$. 

Dans un communiqué rendu public ce lundi 23 décembre, consulté par Laprunellerdc.info, le secrétaire général de l’UNIGOM dit demander à tous les étudiants de se mettre en ordre avec les frais pour espérer passer des examens et interrogations qui seront organisées incessamment.

« A cet effet, à dater de ce jour, pour participer aux cours et présenter les examens et les interrogations qui seront incessamment organisées, il faut être en ordre avec le paiement de la première tranche dont le montant s’élève à 150$ sans oublier les frais d’inscription. « 

Signalons que cette décision crée déjà des remous au sein des étudiants qui d’ailleurs viennent d’écrire au comité de Gestion pour savoir le soubassement de leur décision.

Déjà dans la faculté de droit, les chefs de promotion ont écrit à leur doyen pour qu’il leur explique sur base de quoi le comité de gestion peut décider de reconduire les frais académiques payés l’année passée et cela malgré la décision du ministre.

Ceux-ci craignent que cette décision unilatérale du COGE risque de créer encore des troubles et ainsi perturber les activités académiques.

«  le COGE en réunion avec les doyens des différentes facultés ont pris l’amabilité de maintenir les frais académiques de l’année passée justifiant la nécessité de la qualité de l’enseignement et le bon fonctionnement de l’Université…. C’est pourquoi, comme cette décision porte préjudice à tous les étudiants et va à l’encontre de la circulaire du MINESU sans n’en tenir aucun aspect nous la déclarons irrecevable. », ont-ils dit.

Pour rappel, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la République Démocratique du Congo, Thomas Luhaka, venait de fixer les frais académiques pour l’année académique 2019-2020.

Ils sont de 164700 Francs Congolais pour les classes de recrutement (préparatoire, première graduat et première licence), et de 131.760 Francs congolais pour les classes montantes (deuxième et troisième graduat, ainsi que deuxième licence). 247.050 Fc sont fixés pour le troisième cycle.

A Lire aussi: ESU: Thomas Luhaka fixe les frais académiques pour 2019-2020 

Henry Baeni, depuis Goma

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.