UDPS-Bukavu: trois jours après, “la base” gronde toujours

UDPS-Bukavu: trois jours après, “la base” gronde toujours
589 Views

La permanence de l’UDPS dans la ville de Bukavu est toujours assiégée par “la base” depuis le vendredi 22 février. Une base constituée des combattants qui disent être indignés de la décision de la hiérarchie de leur parti nommant un nouveau Président Fédéral.

Ces combattants sont présents devant la permanence de leur parti jours et nuits et disent soutenir Théodore Mseme qui jusque-là jouait l’intérim depuis l’élévation de madame Josée Emina qui était leur Fédérale au rang de conseillère du chef de l’État.

Ils brûlent des pneus devant la porte de leur permanence et scandent de chansons pour s’opposer à toute décision tendant à renverser l’ordre établi « au nom des considérations tribales et ethniques».

Pour eux, le pasteur Édouard Ilunga, a quitté l’UDPS depuis 2016 pendant que le parti traversait des moments difficiles dans l’opposition et ne comprennent plus la motivation de la hiérarchie de leur parti qui a décidé de mettre à l’écart ceux qui ont tout donné pour le parti.

Les indignés disent vouloir faire entendre la voix de «la base » pour obtenir l’annulation pure et simple de cette décision, qui selon eux, vient «enterrer» l’UDPS au Sud-Kivu.

Jusqu’à ce lundi 24 février, ces combattants tiennent toujours à leur mouvement de sit-in et ne jurent que sur le retrait de cette décision qu’ils jugent “injuste”.

Bertin Bulonza

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    […] ce communiqué signé par six partis politiques alliés de l’UDPS, les signataires félicitent le pasteur Édouard Ilunga pour cette nomination et pensent […]

  • Disqus ( )