Tshisekedi candidat de l’AFDC-A: Lukwebo dans ses légendaires combines?

Lukwebo Tshisekedi

Ce jeudi 16 septembre, le Professeur-Sénateur, Autorité Morale de l’AFDC a franchi un nouveau cap: il a cette fois officialisé sa position de soutenir la candidature de Félix Tshisekedi pour un deuxième mandat en 2023. Lukwebo a remis le Procès-Verbal de désignation au Secrétaire Général de l’UDPS, Augustin Kabuya.

Félix Tshisekedi a été désigné candidat du regroupement Alliance des Forces Démocratique du Congo (AFDC et Alliés)  le lundi 26 juillet 2021 dernier, à l’issue d’une réunion extraordinaire présidée par son Président Bahati Lukwebo.

« Pour nous, le regroupement AFDC-A, notre candidat que nous allons soutenir en 2023, c’est Félix Antoine Tshisekedi Tshisekedi Tshilombo », annonce encore Lukwebo.

Lukwebo dans ses légendaires combines?

Le premier geste du Regroupement de Modeste Bahati Lukwebo est intervenu alors que le Sénat avait rejeté la demande de la levée des immunités du Sénateur Matata Ponyo dans le dossier de la gestion de la ferme agricole de Bukangalonzo. Quelques temps plus tard, le Président Tshisekedi avait qualifié cet acte de « mafia ».

« Il s’est développé la mafia dans l’armée, dans nos institutions, on l’a vu récemment au Sénat (…) Il faut détricoter cela, patiemment », avait dit le Chef de l’État, en visite dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Nombreux estiment qu’en tant que Président du Sénat, Bahati Lukwebo se sentira visiblement touché et menacé. Lui, qui aime les Postes et qui n’a jamais raté une seule occasion pour rappeler que son Regroupement politique est très important dans la sphère politique du Pays.

Les lois, les procédures et toutes autres considérations ne lui disent rien. L’homme décide alors de se réunir avec son bureau et décide de lever les immunités de Matata Ponyo pour qu’il soit jugé. Pourtant, comme le rappelle le professeur Jacques Ndjoli, le procureur général sollicitait tout simplement une autorisation aux fins d’instruction. Parce qu’à ce stade, il ne disposait d’aucun élément.

« C’est quand même curieux que ce bureau du Sénat ait tranché ultra petita. La décision du bureau du Sénat est allée au-delà de la demande du procureur général en autorisant les poursuites et surtout en levant les immunités », analysait Jacques Djoli.

Le 27 Juillet 2021, une déclaration politique ayant sanctionné des assises auxquelles ont pris part la conférence des présidents des partis et personnalités organe suprême de l’AFDC-A annonce que Tshisekedi le candidat AFDC-A.

« …donne le plébiscite à son Excellence Félix Tshisekedi Tshilombo, actuel président de la République, chef de l’Etat en qualité de candidat de regroupement AFDC-A aux prochaines élections  présidentielles » lit-on dans la déclaration.

Alors que le débat était houleux autour de la désignation des représentants au sein de la CENI, le parti de Lukwebo dit lui donner mandat de désigner pour le compte de AFDC-A un délégué à la CENI.

« …donne mandat, au professeur Bahati Lukwebo de désigner pour le compte de l’AFDC-A, une personnalité jugée neutre et compétente en qualité de délégué de l’AFDC-A à la CENI, » .

Des questions

Ceci était-elle une façon du président du sénat de « jouer au malin » et à l’apaisement avec un Tshisekedi qui était visiblement déjà tendue lors du premier camouflet au sénat? 

Bahati Lukwebo tente-t-il de rassurer son partenaire de sa loyauté même en violant les lois et en livrant ses collègues dans les conditions floues et expéditives? 

En tout cas, rien ne fait peur à l’actuel Président du Sénat quand il veut avoir des postes politiques ou se positionner. Même s’il faut vendre du vent!

Alors en campagne électorale en 2018, en principe en faveur de Emmanuel Ramazani Shadary, candidat FCC à la présidentielle, Lukwebo rassurait de sa loyauté mais se retractera quelques temps pour clairement faire le contraire dans certains de ses meetings ou rencontre avec les électeurs. Candidat à la députation nationale en ville de Bukavu, il n’avait pas réussi à recevoir la confiance des électeurs malgré les moyens colossaux mis en jeu.

Pourtant, sa côté de popularité n’a pas évolué. Son assise populaire n’est pas aussi prouvée malgré des nombreux députés nationaux et provinciaux qu’il se vante de disposer et que d’aucuns considèrent aujourd’hui comme un fond de commerce. Mais encore pour les postes, Lukwebo ne recule pas. 

L’autre question qui revient ce jeudi quand il va chez Augustin Kabuya, c’est: comment un Chef d’un parti et/ou regroupement politique peut-il déjà lancer les annonces de candidature à la Présidentielle de 2023 alors que des questions de fonds sont encore dans l’opinion et pour lesquelles les sénateurs et députés devraient se concentrer? On l’entend rarement dénoncer la persistance de l’insécurité à l’Est, rarement sur des questions sociales et importantes de la société.

En tant que Sociétaire de l’Union sacrée, Lukwebo avait-il besoin de présenter sa candidature à l’UDPS ou carrément attendre la réorganisation de cette vision du Chef de l’Etat en vue des prochaines échéances électorales?

En tout cas, les combines politiques semblent n’avoir pas encore été dans les annales du passé chez le Président du Sénat congolais, pour qui, tous les moyens sont permis pour garder sa présence dans les institutions de la République. Même taire des ambitions légitimes (si c’était le cas) d’un Chef d’un grand regroupement politique dont il se vante d’avoir mis sur place.

Le Procès Matata Ponyo va devoir commencer et beaucoup des dignitaires de l’ancien régime risquent de se retrouver devant la barre dans l’affaire dite « Bukangalonzo ». 

En attendant, ce n’est pas le candidat Tshisekedi ou quelqu’un d’autre qui fera flipper un peuple congolais aujourd’hui encore sceptique par rapport à la sincérité et au sérieux des acteurs politiques qui, sans vision claire pour leur pays, multiplient alliances contrenatures et des combines politiques pour ne rester qu’à la mangeoire. Les aspirations de leurs électeurs peuvent encore attendre! Tshisekedi, Kabila ou Katumbi candidat de l’AFDC-A? C’est du déjà vu, du déjà entendu!

Gracieuse Wany S.
Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.