TP Mazembe : Patou Kabangu annonce la fin de sa carrière pour 2022

Patou Kabangu rangera les crampons en 2022

L’ancien international congolais et actuel sociétaire du Tout Puissant Mazembe, Patou Kabangu Mulota, a annoncé la fin de sa carrière footballistique pour 2022.

L’annonce a été faite ce dimanche 09 août, lors d’un entretien accordé  à Kyondo Télévision, une chaîne de presse émettant depuis la ville de Lubumbashi dans le haut Katanga. Dans son speech, Patou Kabangu a indiqué qu’il pourra se concentrer sur autres choses.

Avec son jeu exceptionnel dans l’effectif des corbeaux, Patou Kabangu dit Esaü ne cesse d’être félicité par les supporteurs du TP Mazembe. Ces derniers ne s’attendaient pas du tout à cette annonce. Pour Patou Kabangu, tous est fruits du travail, car Mazembe, pour lui, est une équipe habituée au haut niveau.

« Donc nous avons tous les devoir de travailler pour démontrer à chaque match que nous méritons d’être là, car il y a ici une forte concurrence. En réalité, je n’ai plus beaucoup d’années. Je l’annoncerai peut-être en début de saison. Tout ce que je sais ce que je peux encore prester pendant deux ans, donc d’ici 2022, ce sera ma fin en tant que footballeur, puisque je pense déjà à autres choses », souligne-t-il.

Au cours de cet entretien, Patou Kabangu est revenu sur sa manière de célébrer un but quand il marque, avec notamment les doigts sur la tête. Pour lui, c’est une façon de dire que tout ce passe dans la tête, car il y a des gens qui ne voulaient qu’il porte encore la couleur du TP Mazembe lors de son retour chez les immaculés du DCMP.

 « C’est juste dire aux gens que tout se passe dans la tête. Je ne m’adresse pas aux supporters, parce que je les respecte, il y a parmi eux, nos parents, nos frères et nos amis. Je dis simplement aux gens qui ne voulaient pas que je joue lors de mon retour dans Mazembe que je suis là ».

« J’ai un mental fort et je peux le prouver. Jouer une saison complète au Daring Club Motema Pembe, à l’âge que j’avais à l’époque, ce n’était pas facile. Puis, je suis revenu ici et on ne voulait pas me donner une chance », explique Patou Kabangu.

Signalons que l’homme à la chevelure blanche est l’un des joueurs qui donnent de la chaleur aux corbeaux quand il entre sur l’aire de jeu. C’est le cas par exemple de la rencontre entre le TP Mazembe contre le Zamalek pour le compte de la première journée de la phase des groupes de la ligue des champions de la CAF la saison dernière, où le dit vétéran du TP Mazembe avait joué un match impressionnant au stade Kamalondo.

Dès son entrée sur l’aire de jeu à la deuxième période, pourtant le score était encore de 0-0, Patou Kabangu a livré trois passes décisives et a permis aux Corbeaux de l’emportent par 3 buts contre zér0.

«  Oui, sont des choses normales pour moi. Je l’ai fait à plusieurs reprises. Et pas seulement pour le TP Mazembe, mais aussi pour notre équipe nationale, les léopards », a-t-il révélé.

Joël Mugisho

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.