TP Mazembe: malgré la sanction infligée par la FECOFA, Meschack Elia a reçu de la FIFA l’autorisation provisoire de jouer

TP Mazembe: malgré la sanction infligée par la FECOFA, Meschack Elia a reçu de la FIFA l’autorisation provisoire de jouer
Meschack Elia. Ph. Tiers
417 Views

Suspendu au mois d’août dernier pour n’avoir pas respecté le contrat signé entre son club d’origine (TP Mazembe) et le « RSC Anderlecht » de la Belgique, Meschack Elia est autorisé de jouer dans le club suisse de « Young Boys. »

C’est bien son club d’origine, le TP Mazembe qui l’a annoncé ce vendredi 14 février, après avoir reçu une autorisation d’enregistrement de la part de la FIFA.

Les corbeaux lushois citant la jurisprudence à ce sujet, l’ancien dorsal 23 du TPM est autorisé de retrouver le chemin de la compétition, en attendant le rendez-vous, soit fixé pour les trois parties, afin de trouver une solution au sujet de Meschack Elia.

Le TP Mazembe souligne qu’à ce stade, malgré cette autorisation, Meschack Elia court derrière les sanctions.

« Quoique provisoirement autorisé à jouer, le joueur encourt toujours une sanction, et les Young Boys de Berne, son nouveau club, le paiement de la totalité des indemnités du transfert, tel qu’inscrit dans le contrat. » précise le TP Mazembe.

Ce dernier fait savoir qu’à l’heure actuelle, le club suisse de Young Boys peut enregistrer d’une manière provisoire cette star de la RDCongo. 

De l’autre coté, la FIFA précise dans un extrait publié par le club d’origine du joueur, que le nommé Meschack Elia reviendra à l’organe décisionnaire pour s’exprimer.

« En particulier, Meschack Elia reviendra à l’organe décisionnaire compétent de s’exprimer sur la question de l’existence d’une quelconque relation contractuelle valable entre le club congolais et le joueur. De plus, l’organe décisionnaire compétent devra également s’exprimer sur les questions de savoir si une rupture du contrat a été commise par l’une des parties, que ce soit avec ou sans juste cause, quelle partie doit être considérée comme responsable de cette possible rupture et quelles en seraient les possibles conséquences. » souligne la FIFA.

Pour rappel, c’est après un test portant conclusion sur le transfert du joueur au RSC Anderlecht, que le joueur du TP Mazembe avait coupé le contact avec son club d’origine, et est allé s’exiler en suisse chez Young Boys.

Un autre cas similaire s’est également produit chez les corbeaux du TP Mazembe, où Ben Malango avait aussi fuit son club, pour signer au Raja de Casablanca, et qui a aussi reçu l’autorisation provisoire de jouer.

Il faudra donc le faire preuve de patience, avant de connaitre le dénouement final de ce dossier.

Joel Mugisho

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin
CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )