Tanganyika: fin de l’examen d’État à Manono, pour les élèves qui ont raté leur première journée

épreuves Manono
EXETAT 2021 à Kamituga au Sud-Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

Les épreuves de l’examen d’Etat ont pris fin ce jeudi 2 septembre 2021 sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo, et particulièrement pour les élèves de la Sous-Division de l’EPST Manono 1, dans la province du Tanganyika, qui ont raté la première journée ce ces épreuves.

Les élèves finalistes des humanités et les candidats autodidactes, évalués à 1.260 candidats dont 313 filles, ont été dans les trois centres de cette Sous-Division en territoire de Manono.

La première journée prévue pour la culture générale a été avortée suite au désordre causé par certains élèves des écoles techniques, qui ont manifesté lundi contre le changement de leurs codes.

L’Inspecteur Chef de Pool de la Sous-division de l’EPST Manono 1, dit attendre la décision qui viendra de Kinshasa, quant à la première journée ratée.

« La première journée a été ratée, on ne peut plus amener cet examen car il avait déjà été ouvert. C’est donc une journée annulée et par conséquent, le sort ne peut pas être décidé ici, c’est au niveau de la Commission nationale de l’examen d’État qu’ils vont décider sur cette première journée. Nous attendons le mot d’ordre de la commission. Aujourd’hui, nous avons clôturé avec la 4ième journée, » nous dit Mwenze Mapongo Paul, Inspecteur chef de Pool.

Lire aussi Tanganyika: la session ordinaire de l’EXETAT perturbée par des élèves à Manono

Et pour les élèves finalistes, c’est une immense joie de terminer ces épreuves.

« Personnes ne nous a aidés, ce sont les matières apprises en classe que nous avons rencontrées à l’examen d’État; et nous pensons qu’on va réussir et qu’on ne rentrera plus à l’école secondaire, » dit un élève finaliste.

Bienfaits Tumsifu, depuis Goma

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.