Sud-Kivu: vente d’uniformes et frais de confirmation interdits dans toutes les écoles 

butembo - élèves

Le ministre provincial de l’éducation jeunesse, sport et loisir, culture et arts du Sud-Kivu, interdit à toutes les écoles de la province, tant privées que publiques; de vendre les objets scolaires dont les uniformes.

Tout réfractaire à cette mesure s’exposera à des sanctions sévères tant administratives que judiciaires; prévient Geneviève Mizumbi; dans un communiqué rendu public le 17 septembre dernier et dont copie est parvenue à Laprunellerdc.info.

« Le ministre de Éducation, jeunesse, sport et loisir, culture et arts porte à la connaissance de l’opinion publique en général et des parents d’élèves en particulier qu’il est strictement de vendre les objets scolaires , les uniformes, et autres dans les écoles tant privées que publiques sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu. « ; ecrit elle avant de poursuivre « Tout chef d’établissement qui serait impliqué de quelque maniere que ce soit; …s’exposera à des sanctions administratives et judiciaires sévères et sans complaisance « .

Geneviève Mizumbi indique par aileurs; qu’il est egalement interdit les frais de confirmation de place ou tout autre frais illégal exigé aux parents.

Elle demande donc à tous les parents et autres partenaires éducatifs; à s’engager plutôt pour l’application stricte de la note circulaire portant fixation des frais scolaires 2021-2022 qui décourage les frais illégaux.

Judith Maroy 

Etiquettes:

1 commentaire

  1. Je salu cette initiative mais le suivi de son application maintenant, nous demandons à son excellence Monsieur le Ministre de faire tout pourque cette décision soit mis en application

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.