Sud-Kivu: une femme échappe à la justice populaire à Izege/Walungu

53 Views

Une femme de plus de 70 ans a échappé de justesse à la justice populaire à Izege dans le territoire de Walungu, ce samedi 21 Septembre, informe Lukuli Ekombe Jean-Claude administrateur de territoire de Walungu. 

Selon lui, tout est parti du décès d’une femme qui serait morte de la malaria.

Les membres de sa fille ont alors mis cela sur la tête de la vieille qu’ils accusent de sorcière d’être responsable de sa mort.

Ils sont allés chez la vieille afin de la brûler vive. Informée, elle a pris fuite mais trois de ses cases seront brûlées, comme nous dit l’administrateur.

Aussitôt informé, celui-ci s’est rendu sur le lieu afin de s’imprégner de la situation. 

«Nous avons trouvé les 3 cases déjà brûlées. Nous avons amorcé les enquêtes et déjà nous avons la liste des 50 personnes. Nous attendons que la femme morte soit enterrée pour que nous fassions notre travail. Nous allons les arrêter», a-t-il insisté.

Il indique que la loi interdit à toute personne de se rendre justice.

Un appel que le député Amato Bayubasire a également lancé aux habitants de Walungu lors de la visite qu’il a effectué dans ce territoire afin d’inspecter les travaux exécutés dans ce coin dans le cadre de 100 jours du chef de l’Etat.

«Si vous avez des problèmes, saisissez la police, si la police n’agit pas, saisissez le tribunal de paix. Si celui-ci n’agit pas non plus, saisissez-nous comme votre élu et nous poserons des questions» a-t-il lancé.

L’administrateur indique qu’il ne suffit pas d’être vieux ou vieille pour être sorcier car rappelle-t-il, tout le monde est appelé à vieillir.

Thomas Uzima

Partager cet Article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )