Sud-Kivu/Taxe de navigation : les armateurs saisissent l’Assemblée provinciale

navigation-ports-perception 500 - Port Etoile
Au port des bateaux Etoile du Kivu. Ph. Laprunellerdc.info

L’Association des Armateurs du Lac Kivu (ASSALAK) a saisi ce lundi 23 août 2021, le Président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, pour dénoncer l’interdiction par le Ministre des Transports, aux bateaux, barges et boats de naviguer à partir de ce mardi 24 août 2021, sans avoir payé la taxe de navigation.

Dans une correspondance lui adressée, cette structure estime que c’est depuis 1972 que la taxe de navigation a été instituée; mais depuis lors «il n’y a jamais eu de contrepartie» de la part du Gouvernement aux armateurs.

«La taxe de navigation à percevoir par la Régie des Voies Fluviales auprès des amateurs a été instituée afin de baliser les passes de navigation, draguer et curer les ports. Pendant plus de 10 ans, les Armateurs ont eu à payer cette taxe jusqu’à atteindre un montant de 188.520,68$ en 2009, sans compter les financements de la Banque Mondiale et de l’Union Européenne. Outre les sommes citées ci-haut, vers les années 2010-2017, nous avons eu à payer d’autres sommes à titre de la taxe de navigation, mais toujours sans contrepartie. Alors les Armateurs se sont décidés de ne payer que lorsqu’ils se seront mis d’accord sur quoi faire en fonction des devis présentés par la RVF et les montants à contribuer par les Armateurs,» disent-ils.

Ces armateurs disent être surpris que le Ministre des Transports du Sud-Kivu ait instruit le Commissaire Lacustre de ne plus livrer le permis de sortie à aucun bateau qui n’a pas payé la taxe de navigation à la RVF; et le Commandant de la Force Navale de ne laisser partir le bateau ou barge que sur présentation de la preuve de paiement de ladite taxe; alors que leurs réclamations n’avaient pas encore trouvé de réponse.

Ils disent vouloir non seulement dénoncer, mais aussi informer au Président de l’Assemblée provinciale; que suite à ces instructions du Ministre Provincial en Chargé des Transports, la population dont il est l’émanation risque de ne plus voyager dès ce mardi 24 août.

«La population qui vous a élu bientôt ne pourra plus voyager ni avoir quoi manger; car le Ministre Provincial prévoit qu’à partir de ce mardi 24 août 2021 aucun bateau, barge et boat ne va pas quitter le quai. Nous demandons à cet effet à la population qui nous lie en copie à travers les médias de bien vouloir prendre les dispositions utiles; et que personne ne nous prenne rigueur car nous n’en pouvons rien,» disent les armateurs.

Abiud Olinde

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.