Sud-Kivu/PICAGL : les travaux de réhabilitation de la route Amsar-Birava suspendus faute de professionnalisme

les travaux
La route Amsar-Birava entrain d'être réhabilitée.

Les travaux de réhabilitation de la route de desserte agricole Amsar-Birava-Luhihi-Katana viennent d’être suspendus. Cette décision a été prise au cours d’une réunion d’évaluation ce vendredi 12 mars 2021.

Selon la cellule de communication du Gouverneur de province du Sud-Kivu qui livre l’information, il ressort de la réunion présidée par le Gouverneur de Province par intérim Marc Malago, que compte tenu de la lettre adressée au Gouverneur de province par les députés provinciaux élus de Kabare; que les travaux sont mal exécutés par le partenaire de mise en œuvre. D’où leur suspension jusqu’à nouvel ordre.

La cellule de communication qui cite l’administrateur du territoire de Kabare, renseigne que la lettre des élus de Kabare renfermait une déception totale dans l’exécution desdits travaux de réhabilitation de cette route.

Elle fait savoir que les députés de Kabare ont indiqué dans leur correspondance que les travaux ne sont pas bien faits, d’où la décision de l’autorité provinciale d’interpeller les exécutants.

Lire aussi: PICAGL/Sud-Kivu: UNOPS lance les travaux de réhabilitation de la route Amsar-Birava-Katana

Cette rencontre qui a connu la participation, de l’UNOPS, PICAGL, les députés et ministres provinciaux, les représentants des chefs des chefferies; et de la Société Civile ainsi que les chefs des groupements s’est soldé par une note de satisfaction des participants qui ont trouvé dans la décision de l’autorité une satisfaction; car ayant répondu à leur demande.

Il faut noter les travaux de réhabilitation de cette route de desserte agricole ont été lancés par Théo Ngwabidje, Gouverneur du Sud-Kivu en date du mardi 19 Janvier 2021. Lors du lancement, le Gouverneur de Province avait insisté sur la qualité des travaux à exécuter, exigeant du sérieux dans cette réhabilitation.

Quelques jours seulement après le début des travaux, des voix se sont levées pour dénoncer le manque de professionnalisme dans l’exécution des travaux par le partenaire de mise en œuvre.

Certains acteurs de la société, des organisations de défense des intérêts de Kabare, à l’instar de l’Association des Jeunes Leaders de Kabare avaient menacé de descendre sur le lieu; pour chasser les cantonniers qui exécutaient ces travaux.

Cette décision du gouvernement provincial paraît donc salutaire pour ces organisations et les députés provinciaux qui ont exigé la suspension des travaux sur cette route d’intérêt provinciale.

Bertin Bulonza

Etiquettes:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.